Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

Les 29 meilleurs hot-dogs de Chicago

Les 29 meilleurs hot-dogs de Chicago


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Endroits brûlants à Chicago où le ketchup n'appartient jamais aux hot-dogs

Arthur Bovino

#29. Petite île

Arthur Bovino

À l'intersection de trois routes incroyablement fréquentées - Crawford Avenue, Gross Point Road et Central Street - dans la banlieue d'Evanston, à seulement 12 miles au nord du centre-ville, se trouve Petite île, ce qui doit être l'un des stands de hot-dogs les plus incommodes de la ville. C'est le genre d'endroit où si vous le connaissez et l'aimez, vous planifiez votre stationnement à votre approche, et si vous ne le faites pas, et que vous le remarquez pour la première fois, vous devrez probablement faites le tour pour comprendre votre situation de stationnement. C'est un espace restreint avec des murs bleus, quelques cabines rouges et très probablement un jeu. Il y a plus de sandwichs que vous ne saurez quoi en faire - poulet, poisson et italien - et l'une des situations de commande les plus étranges que vous ayez connues (vous regardez par-dessus un comptoir et descendez dans la cuisine), mais Little Island a commencé en tant que stand de hot-dog à la suggestion de Whitey Siegel à sa fille Joanne et à son gendre Jerry Pincus, et le hot-dog est toujours une bonne raison de naviguer sur l'île. Des oignons coupés grossièrement, une bonne quantité de relish et de moutarde, et une pincée respectueusement de sel de céleri en font un arrêt qui en vaut la peine.

#28. Express Grill Chien

Arthur Bovino

Dans les années 50, le parent Tom Lazerevski a ouvert un stand similaire à Jim's Original à proximité appelé Grillades express. Cela peut paraître étrange. Etranger, ils ont été déplacés deux fois en raison d'une expansion de l'Université de l'Illinois à Chicago : en 2001 et 2005. Il est difficile de décrire pourquoi et comment ces deux endroits et leur proximité l'un avec l'autre à l'angle de Union Avenue et James Rochford Streets ont un sens, à part dire qu'il y a une parenté à l'ancienne en place et une préparation. Chez Express, la configuration du hot-dog est similaire à celle de Jim. Il y a ce sac gratuit de frites pâteuses (ce qui n'est pas sans charme) et un chien sur un petit pain nu de graines de pavot, garni d'oignons grillés et de moutarde. Il y a encore un claquement, mais peut-être un peu moins que chez Jim, mais quand il s'agit de séparer ces deux endroits, il s'agit vraiment de couper les cheveux en quatre, ou de la façon dont votre allégeance s'est formée.

#27. L'original de Jim

Arthur Bovino

"The Great Vest-Side", la zone près de Little Italy le long de Roosevelt Road, abritait autrefois le légendaire spot de hot-dog de Chicago Fluky's, dont Bob Schwartz de Ne mettez jamais de ketchup sur une renommée de hot-dog notes était l'un des rares stands de la ville à pouvoir ramener les livraisons à pied à l'usine de bœuf de Vienne. Il en était de même de L'original de Jim sur Maxwell et Halsted, qui Jimmy Stefanovic a succédé à sa tante, le gardant ouvert 24 heures sur 24 et apportant sa touche d'Europe de l'Est : saucisses polonaises, oignons doux et sandwich aux côtelettes de porc avec de la moutarde, des oignons et des poivrons. Comme tous ceux qui ont visité le savent, c'est une situation bourrue, et chien. Opter pour le plus proche du style Chicago signifie commander le hot-dog au bœuf viennois, un hot-dog au bœuf viennois cuit à la vapeur de taille généreuse servi sur un petit pain cuit à la vapeur [sans graines de pavot] avec une couche de moutarde à salade jaune, surmonté d'une montagne d'oignons espagnols colossaux et sucrés grillés à la perfection, et avec une abondance de sport chaud épicé poivrons." Un sac de frites est inclus sans frais (c'est bien, même si les frites sont un peu pâteuses). Le chien est super vif, plus que la plupart des autres sur cette liste, mais il n'y a pas de graines de pavot, les poivrons noirs se sentent un peu, les oignons grillés n'offrent pas la même bouchée, et bien sûr, il n'y a pas de tomates, cornichons ou relish. Ce n'est pas un mauvais chien, ce n'est tout simplement pas un chien de style Chicago supérieur comme toutes ces garnitures sont acceptées ensemble.

#26. Chien de la Côte d'Or

Arthur Bovino

De nos jours, il ne reste que peu de charme et de touche personnelle à Chiens de la Côte d'Or qui est détaillé dans Bob Schwartz Ne jamais mettre de ketchup sur un hot dog qui la caractérisait autrefois. Le stand, qui a été fondé en 1985 par Barry Potekin (qui s'était effondré dans le commerce des matières premières), aurait produit de la bonne nourriture à une époque où ce n'était pas le modus operandi du stand typique (en particulier dans le centre-ville de Loop ). Il y a maintenant cinq emplacements (deux à O'Hare et un à Midway), mais Potekin et son partenaire Paul Michaels se sont séparés de Gold Coast il y a plus de dix ans. Et bien qu'il existe encore des hot-dogs standard, il y a peu de touche personnelle. Ce que Gold Coast peut manquer de charme, il le rattrape en omble. Ce sont des chiens juteux chargés de tomates rouges et grillés au charbon de bois avec des pointes fourchues qui s'ouvrent en quartiers comme des hélices de hot-dog folles et juteuses et croustillantes de chaque côté du pain.

#25. Bœuf et hot-dogs originaux de Pluto

Arthur Bovino

Fréquemment, un thème sert également d'alerte pour rester loin d'un restaurant. Donc tu peux être pardonné si la conception et les signes de l'espace extra-atmosphérique ("Vous venez d'atterrir chez Pluto" et "Vous serez époustouflé par ce monde !") C'est dommage, car Pluton sur South Cicero Avenue, juste au sud de West 103rd Street à Oak Lawn, fait un hot-dog de style Chicago parfaitement fin et légèrement savoureux - bien que les graines de pavot manquent, et vous devez faire un peu de travail pour cela (les piments sportifs étaient par demande, hein ?). Pour ceux qui souhaitent s'aventurer hors du sentier des hot-dogs, il y a "The Meteor", un triple hamburger avec des copeaux de viande gyroscopique, du fromage, du ketchup, de la moutarde, des cornichons et des oignons sautés sur un petit pain aux graines de sésame moelleux. Les puristes se méfieront forcément. Ignore les. C'est un hamburger ridicule, mais trop bon pour le laisser passer.

#24. Les Red Hot de Jimmy

Arthur Bovino

Il faut admirer l'ardeur et la passion de cette icône de Chicago West Side ; il prend la position "pas de ketchup" très au sérieux. Il y a des panneaux sur le mur et une explication véhémente de leur position sur leur site qui rend tout très clair : "Il n'y a absolument, positivement, sans aucun doute AUCUN FREAKING KETCHUP CHEZ JIMMY'S ! Non veut dire non. Cela ne veut pas dire peut-être sur le côté , dans des bouteilles ou même dans des paquets. Placer ce condiment immonde sur un chien de dépression ou un polonais à la Chicago, c'est comme violer une tradition. Alors, quand vous venez chez Jimmy, n'oubliez pas que le ketchup est interdit. NON SIGNIFIE NON !" Admirable, apprécié et assez juste. Mais sans manquer de respect à l'histoire (et remontant à plus de 55 ans, est l'histoire à Les Red Hot de Jimmy), l'amour profond pour Jimmy's doit vraiment être attribué à la croisade anti-ketchup et non à la fabrication de leurs hot-dogs. En termes simples : ils sont un gâchis. Écrasé et enroulé avec des frites molles et détrempées comme une bourre jetée quelque chose que vous jetez à la poubelle, Jimmy's obtient des points pour garder ce que vous auriez à imaginer être une tradition d'emballage qui est à l'origine une fonctionnalité pratique pour tous, mais ne fait rien pour améliorer le produit. Le petit pain cuit à la vapeur est un peu malmené, il y a peu ou pas de graines de pavot à proprement parler, et les poivrons sont plus foncés et plus frisés que tous les autres à Chicago. Mais il y a beaucoup de condiment préféré de Jimmy et un chien particulièrement vif.

#23. Chien d'Amérique

Arthur Bovino

Vous devez remercier les frères Manolis et George Alpogianis d'avoir été inspirés pour faire quelque chose de différent avec leur stand de hot-dogs. Il y a vingt ans, ils se sont lancés dans une tournée de hot-dogs à travers le pays, au cours de laquelle ils ont "échantillonné les hot-dogs locaux dans chaque ville et ont ramené les meilleurs chez eux" à Chicago. C'est une belle histoire, donc ce n'est pas que le résultat de ce road trip, Chien d'Amérique (ne devrait-il pas s'agir de "America's Dogs?") est sans caractère, mais il y a quelque chose à propos du look super propre - la signalisation du bœuf non-Vienne et un stand de hot-dogs à Chicago avec un menu rendant hommage aux versions d'autres villes dans la métropole dont le style emblématique représente la maîtrise de la forme d'art - cela ne résonne tout simplement pas. Bien sûr, il y a un hot-dog de Chicago, et c'est parfaitement acceptable même s'il est un peu sans charme. C'est comme le quart-arrière diplômé du lycée qui n'est pas préparé pour le calcul de la première année d'université : tout semble bien, mais cela ne veut pas dire que tout le monde va vous aimer. Une moutarde abondante, des oignons hachés plus longs que la normale, des poivrons sportifs dodus et une garniture de relish plus clairsemée que d'habitude apportent toutes les bonnes intentions, mais pas un ensemble parfait.

#22. Chiens de Wrigleyville

Arthur Bovino

Cette boîte à chaussures d'un stand de hot-dogs à environ deux pâtés de maisons de Wrigley Field sur North Clark Street n'est pas grand-chose à regarder; c'est peut-être une légère exagération, mais cela ne semble pas beaucoup plus gros que le panneau carré jaune néon bordé d'ampoules au sommet du poteau rouge à l'avant. Ce qui semble faire partie des environs de Wrigleyville de Great Lake pour toujours, sinon depuis 1914, lorsque les Cubs ont élu domicile à proximité, n'existe en fait que depuis 1992. Créditez le charmant écart nom/signe (est-ce « Wrigleyville » comme le proclame leur site, ou « Wrigleysville » comme leur enseigne insiste ?), et la patine et l'indifférence acquises par plus d'une décennie de fans et de clients qui ont besoin d'un bon hot-dog après avoir bu leurs chagrins de baseball dans les bars environnants. Mais que vous ayez bu ou non, Wrigleyville La formule de style Chicago satisfait. Le petit pain aux graines de pavot cuit à la vapeur n'est que légèrement écrasé, la lance de cornichon est croustillante, les oignons coupés rectangulaires et il y a des quartiers de tomates épais.

#21. Francs 'n' Dawgs

Arthur Bovino

Qu'est-ce qu'un restaurant cinq étoiles ? Une expérience culinaire exemplaire ? Nourriture et service sans pareil? À Francs 'n' Dawgs à Lincoln Park, le propriétaire Alexander Brunacci et le chef Joe Doren (un vétéran de Blackbird) ont fixé de grandes attentes avec leur enseigne à l'extérieur proclamant "Dîner 5 étoiles sur un petit pain." Cela signifie des saucisses artisanales fabriquées à la main (identifiées par des toques à leur menu), des accessoires faits maison et des petits pains au homard à chargement par le haut de style Nouvelle-Angleterre préparés quotidiennement par une boulangerie locale. Il existe des saucisses de faisan, de pétoncle, de chèvre, de saumon, d'agneau, de homard et de dinde (entre autres) et des garnitures tout aussi diverses et créatives. Mais c'est de Chicago dont nous parlons et même l'un des magasins de hot-dogs les plus gastronomiques de la ville doit rendre hommage à l'icône de la ville. Frank 'n' Dawgs Chicagoesque n'est pas votre hot-dog typique de Chicago. Il s'agit d'un franc de bœuf artisanal de ⅛ livre entièrement naturel (sans nitrate et non traité) garni de cornichons maison, de relish de tomates cerises, d'oignons caramélisés et de moutarde à la bière. C'est un lien sans peau, donc il n'y a pas la vivacité traditionnelle, le petit pain à chargement par le haut est grillé au beurre et les oignons sont caramélisés, vous manquez donc cette saveur et ce croquant d'oignon cru. C'est une situation très différente, un peu douce, et tout à deux pas du chien traditionnel de Chicago, mais les riffs en font tous une interprétation intéressante avec un croustillant de beurre que vous ne trouverez nulle part ailleurs à Chicago.

#20. de Portillo

Arthur Bovino

Il a peut-être commencé comme "The Dog House" en 1963, mais avec plus de 30 emplacements dans l'Illinois, et un menu cela va bien au-delà des hot-dogs de style Chicago - pensez aux côtes levées, aux salades, aux hamburgers et aux sandwichs au bœuf et au poulet (entre autres) - de Portillo semble plus chaîne que stand de hot-dog. Mais étant donné son statut emblématique, il ne serait pas juste de l'exclure, même s'il peut être trouvé en Arizona, en Californie et en Indiana (heureux eux). Les frites au fromage n'ont rien sur Devil Dawg's, et les Polonais sont un peu trop charnus, mais il n'y a rien de mal avec les hot-dogs. Le lien est dodu et juteux, il y a beaucoup de moutarde et une lance de cornichon parfaitement respectable, et c'est juste une affaire un peu étroite lorsqu'elle est considérée à côté de nombreux autres hot-dogs sur cette liste. C'est parfaitement savoureux, mais manque la quantité des garnitures requises. Purement sur la base de son chien, Portillo se classe au numéro 20 sur cette liste. Pourtant, si vous pouviez donner au hot-dog des points supplémentaires pour ce gâteau au chocolat ou le shake au chocolat, il monterait en flèche dans le top 10.

#19. Le dernier combat de Phil

Arthur Bovino

Le dernier combat de Phil ouvert début 2012, mais le nouveau stand est à peine sans pedigree. La cabane en briques peintes en rouge sur West Chicago Avenue, à la limite du village ukrainien de la ville, à l'ouest du centre-ville de Chicago, est "Gros" de Phil Ashbach retour au jeu de hot-dog (dans les années 70, il était copropriétaire du Herm's Hot Dog Palace dans la banlieue de Skokie). Fat Phil a fait équipe avec l'équipe derrière le bar et le grill à proximité Confinement pour ouvrir Phil's Last Stand, une affaire simple avec des tables de pique-nique rouges protégées par un parapluie à l'extérieur et un parking pour chiens de saucisse près de la porte d'entrée. Ne soyez pas dérouté par l'icône du stand, une interprétation en uniforme bleu de Fat Phil mangeant un hot-dog paré tout en chevauchant une crevette frite géante. Oui, il y a des crevettes, les célèbres crevettes géantes frites de Fatso pour être exact, mais vous êtes chez Phil pour le chien, et chez Phil, cela signifie un "char dog" à pointe fendue qui est grillé, pas cuit à la vapeur. Il y a un petit pain moelleux aux graines de pavot et un chien charnu qui a plus de texture que la plupart des stands à Chicago, et avec une généreuse couche de moutarde. C'est une belle chose, et cela devrait suffire. Mais si vous êtes inspiré pour demander des éléments hors menu ou pour affronter Fat Phil, renseignez-vous sur le Jumbo (un hot-dog inséré dans un polonais fendu et recouvert de macaroni au fromage et au salami), ou Le défi Po'Boy de Fatso, une affaire de 60 minutes qui implique un petit pain hoagie géant recouvert de cheddar, garni de crevettes frites, de salade de chou et de frites. Il ne fait que trois iPhones de long, un de large et un de haut.

#18. Parky's

Arthur Bovino

Sur North Harlem Avenue, près de l'angle de Madison, un bâtiment d'apparence résidentielle à revêtement de vinyle gris est orné d'un triangle de verre encadré qui semble zoomer de la base vers son panneau coloré noir et rose. Parky's est une institution à l'extrême ouest depuis qu'Eugene Arisit a ouvert la première il y a plus de 70 ans. Celui-ci, ouvert en 1947, a été repris par Ben et Olga Flores, puis leur fille Sonya, et a été rénové il n'y a pas si longtemps. Près d'une intersection achalandée mais calme, Parky's propose des hot-dogs toujours forts et des frites longues et fines avec la peau qui parviennent à être croustillantes et croustillantes, envoyées dans des sacs en papier brun double tachés de graisse. Un chien mince cuit à la vapeur (qui manque un peu de claquement) recouvert d'une copieuse moutarde, de beaucoup de goût, d'énormes tranches de tomates en demi-lune et de poivrons sportifs plus gros que la moyenne est super satisfaisant mais fait un peu plus de jardin que le chien.

#17. La gare originale de Maxwell Street

Arthur Bovino

Le coin de West 67th Street et South Cicero Avenue n'est pas l'endroit le plus glorieux pour l'un des meilleurs hot-dogs de Chicago. Avec juste une installation de stockage et un groupe de cinq hôtels d'aéroport à quelques pâtés de maisons de l'aéroport Midway de Chicago, il y a peu de raisons de s'arrêter à l'exception des feux de circulation qui régulent les trois voies de circulation en direction nord et sud. Ce qui entoure La gare originale de Maxwell Street se rachète par ses spécialités maison (côtelette de porc et le polonais de Maxwell Street) et son hot-dog classique à la Chicago. Ayez le polonais, une interprétation épaisse de Chicago avec une enveloppe scintillante qui crépite sous les oignons doux et larges grillés qui le recouvrent, rendu encore meilleur avec l'ajout de piments sportifs sur demande. Les options de hot-dog sont simples : fromage, chili, fromage au chili, à la Chicago et à la Maxwell. Le style Maxwell signifie moutarde, oignons grillés et poivrons sportifs - une variation qui ajoute de la douceur au profil de saveur emblématique de la ville. Et le classique ? C'est dans l'école de hot-dogs de Gene et Jude de chiens écrasés emballés avec des frites. Pensez à un mélange entre Jimmy’s Red Hots, Gene and Jude’s et Parky’s – un petit pain cuit à la vapeur, une indifférence générale à l’apparence et des frites bien grasses avec la peau emballées avec le chien. Dans ce cas, le chien standard semble être un jumbo. Le résultat est un peu plus charnu avec un peu moins de garnitures standard de Chicago. Si vous aimez la saucisse, ces proportions sont pour vous. C'est un bien meilleur hot-dog que quiconque séjournant dans un Hilton Garden; Cour; Les vacances, la résidence ou le Fairfield Inn pourraient toujours rêver.

#16. Gene et Jude

Arthur Bovino

Un voyage à Wrigley Field en 1945 par Gene Mormino et ses amis est devenu l'inspiration pour une institution de Chicago, une institution que beaucoup prétendent (Serious Eats, faire du sourcing, la liste sur USA Today était clairement The Daily Meal's) sert le meilleur hot-dog dans une ville connue pour ses grands. "Pendant le match, le groupe a commandé des hot-dogs et des boissons", note Gene et Jude site Internet. "En regardant la nourriture dans ses mains, il sentit que quelque chose manquait. Les roues ont commencé à tourner et au moment où il est rentré chez lui, l'expérience avait commencé. Il a eu une idée si bonne qu'il l'a utilisée pour ouvrir un petit stand en 1946 sur Polk et Western Avenue, servant des hot-dogs et des frites ainsi que quelques autres éléments au menu." Mormino aurait perdu le stand d'origine dans un jeu de cartes, mais en a ouvert un autre en 1950 à River Grove où il est dirigé par son fils Joe. Les hot-dogs sont un gâchis - recouverts et enroulés de frites parfois étonnamment douces, mais cette introduction de salinité et de variation de texture les rend plus nuancés que de nombreux autres chiens de Chicago. Et leurs heures de 10 h 30 à 1 h du matin, lorsque de nombreux autres restaurants emblématiques de Chicago sont fermés, en font un sauveur de hot-dogs du dimanche. Pourtant, ce n'est pas vraiment un chien de style Chicago, c'est une variante, mais pas assez bonne pour figurer n'importe où près du sommet d'une liste des meilleurs.

#15. Hot Doug's

Arthur Bovino

Doug Sohn a défié le consensus populaire (et familial) en ouvrant ce qui est maintenant devenu une icône de Chicago. La commande phare est la saucisse de canard au foie gras et sauternes avec aïoli à la truffe (elle a remporté la presse en 2006 lorsque Sohn a défié l'interdiction du foie gras de Chicago, finalement victorieusement). Pourtant, c'est une liste des meilleurs à la Chicago les hot-dogs. Hot Doug's est un peu un casse-tête alors. En raison de son histoire, de sa légende, de sa lignée et de son statut, vous vous attendriez à ce qu'il soit plus élevé. Il y a ceux qui attribuent à Sohn d'avoir élevé le statut des hot-dogs de Chicago. Il y a peut-être quelque chose là-dedans. Mais que Hot Doug's utilise le producteur de pain de la région de Chicago S. Rosen (qui fabrique des pains depuis le début des années 1900) et des oignons caramélisés au lieu de crus, le hot-dog de style Chicago ne semble tout simplement pas aussi bon que certains de sa signature , chiens remarquables et scandaleux. En fait, le chien de style Chicago, bien que bon et meilleur que la moitié des chiens de très haute qualité de cette liste, n'est pas la raison pour laquelle vous attendez sur cette ligne.

#14. Chariot de nourriture et de boissons du campus du musée à l'aquarium Shedd

Arthur Bovino

Ce n'est pas parce que vous n'avez pas de magasin et que vous n'avez pas d'histoire historique que vous ne savez pas comment faire un bon hot-dog. C'est exactement ce qui se passe en dehors du Hangar Aquarium au Museum Campus Food & Beverage Cart, un stand avec tous les ingrédients classiques, et au moins lors d'une dernière visite, un chien qui peut être comparé à n'importe quel autre de cette liste. Un gros franc juteux, une généreuse giclée de moutarde jaune sur toute sa longueur, une dispersion saine d'oignons hachés, du goût jeté de haut en bas du chien et une lance de cornichon pour rivaliser avec la grande jutosité de ce chien vif et tout-boeuf fait un stand de hot-dogs qui n'aura pas la presse, mais représente peut-être mieux la grandeur sous-jacente des grands fabricants de hot-dogs inconnus de Chicago: le chien de tous les jours.

#13. Superdawg

Arthur Bovino

Surmonté de ce qui doit être considéré comme l'un des meilleurs panneaux de signalisation d'Amérique - un hot-dog fléchissant montrant ses muscles à une wiener girl clignotante - Superdawg est une institution sur Milwaukee Avenue en face de Caldwell Woods depuis que Maurie Berman l'a ouvert en 1948. Le G.I. a conçu le bâtiment et a conçu sa propre recette secrète et a mis en place un drive-in à ce qui était alors la fin de la ligne de tramway où il prévoyait de vendre des sandwichs Superdawg à 0,32 $ à des "familles de natation et des adolescents en croisière" pendant quelques mois pendant l'été pour l'aider à aller à l'école à Northwestern. En 1950, Maurie a réussi l'examen de CPA, mais lui et sa femme Flaurie ont décidé de continuer à exploiter Superdawg et de l'ouvrir toute l'année. Le drive-in familial et fonctionnel sert toujours des chiens pur bœuf de qualité supérieure, qu'il décrit comme "la création la plus belle et la plus juteuse de hot-dog pur bœuf (pas de porc, pas de veau, pas de céréales, pas de garniture) formellement habillé avec tous les accompagnements: moutarde dorée, piccalilli piquant, cornichon à l'aneth casher, oignons espagnols hachés et un piment mémorable ." D'accord, et soyez à l'affût de leur tomate verte marinée.

#12. Irving's pour les amateurs de Red Hot

Arthur Bovino

Irving Greensphan, le gourou du marketing et vétéran de l'ameublement, Irving's pour les amateurs de Red Hot, a été signalé comme ayant 14 restaurants à son apogée dans les années 1980 et une franchise au Japon. De nos jours, Irving's est entre les mains de son fils "Top Dog" Andrew, et se limite à un centre commercial à Wilmette sur la Rive-Nord, où il est un incontournable depuis plus de 35 ans. Comme l'a noté le Chicago Tribune il y a plus d'une décennie, après la mort de son fondateur et ancienne icône brûlante de Windy City, Irving était un expert des ingrédients et de la production de chiens de style Chicago, "une concoction piquante qui peut faire baisser la tête aux New-Yorkais dans défaite culturelle et les Californiens frémissent rien qu'à contempler les conservateurs impliqués." Qu'est-ce que demander un chien de style Chicago chez Irving's Garner? Lors de cette visite, doublez les lances de cornichon et doublez les tomates demi-lune; pas un mouvement standard dans la plupart des stands de hot-dogs de Chicago. Une erreur? Beaucoup appelleraient le fait de doubler la viande ou les garnitures de légumes une bénédiction, des déclarations audacieuses pour une raison ou une autre. Ici, ce double légume, y compris deux lances de cornichon pointues et des tomates, ajoute un peu plus de délice de jardin frais bienvenu à l'ensemble complet de Chicago.

#11. Le dernier combat de la moutarde

Arthur Bovino

À Evanston sur Central Street, à moins d'un pâté de maisons du Ryan Field de Northwestern où jouent les Wildcats, et dans une cabane d'à peine 700 pieds carrés, Le dernier combat de la moutarde sert des hot-dogs avec un pedigree que peu d'autres ont. Le propriétaire Danny Polovin a grandi à Albany Park et a fait son apprentissage chez Maury's Red Hots, un pilier rouge chaud qui vendait des hot-dogs dans un quartier traditionnellement juif de Chicago pendant plus de 30 ans (il a fermé à l'été 1985 après le décès de son homonyme Maury Andes). Beaucoup, dont Bob Schwartz de Ne jamais mettre de ketchup sur un hot dog, créditez que le pedigree de Maury pour les 30 années de succès de Polovin à Evanston, et Boulder et Denver où il a également eu des hot-dogs. Entrez, commandez un chien de Chicago, asseyez-vous à la table de pique-nique en béton à l'extérieur et plongez dans un grand chien dans un cadre classique.

#dix. Chien de rue Clark

Arthur Bovino

C'est à quelques pâtés de maisons de Wrigley Field dans un parking au milieu d'une intersection et il est logé dans un bâtiment qui ressemble beaucoup à un atelier de carrosserie, mais Chien de rue Clark, qui est en activité depuis 1977, sert l'un des grands hot-dogs de Chicago (jusqu'à 3 heures du matin du dimanche au jeudi et 4 heures du matin le vendredi et le samedi). Si vous décidez de sortir de la piste des hot-dogs et que vous cherchez quelque chose d'un peu différent, optez pour l'Italian Sausage Combo Sandwich, un mariage de bœuf italien et saucisse.

#9. le maskinongé

Arthur Bovino

le maskinongé n'apparaît pas sur la liste typique des meilleurs hot-dogs de Chicago. C'est en partie à cause du représentant de ce joint de Lakeview en tant que restaurant de hamburgers - hé, le panneau à l'extérieur dit "Muskie's - The Original Char-Broiled Hamburger". Oubliez ce représentant, mais adoptez ce panneau qui tue et les rayures rouges et blanches à l'ancienne de ce stand d'aspect classique sur North Lincoln Avenue, et commencez à lui donner ce qui lui est dû. Muskie's, un point de service au comptoir dit remonter à 1981, fait l'un des grands hot-dogs de Chicago, et avec un sourire - Muskie est de bonnes personnes. Pensez au Wiener's Circle en termes de composition et de saveur, mais sans ces bords durs. Les utilisations de Muskie Chiens de marque Red Hot Chicago, qui sont un peu plus longs et plus maigres que ceux de Vienne, et qui ne manqueront pas de consterner les puristes, ne sert pas ses chiens sur des petits pains aux graines de pavot. Mais ils sont cuits à la vapeur tout au long et superposés avec des versions grossièrement hachées des garnitures de hot-dog classiques de Chicago. Cette est un hot dog qui résiste à un voyage en avion.

#8. Diable Dawgs

Arthur Bovino

Il y a quelques années à peine, l'un des meilleurs stands de hot-dogs de Chicago était un endroit qui se concentrait sur l'élimination des taches sur les chemises, pas un endroit dont la nourriture est si bonne que vous ne pouvez pas vous empêcher de vous salir dans votre enthousiasme à l'écharper. L'ancien nettoyeur à sec de Lincoln Park a été remplacé en 2010 par Diable Dawgs, une petite plongée aux murs de briques dédiée aux hot-dogs diablement bons. Il y a six chiens différents au menu : saucisse polonaise, chien de salade, chien Coney (avec sauce Coney sucrée, moutarde et oignons), chien Cheddar, chien Chicago et l'homonyme Devil Dawg (avec oignons, relish sucrée, moutarde et piments sportifs). Ce sont tous des hot-dogs au bœuf exemplaires, le chien de Chicago par excellence parmi eux. Le chignon est super cuit à la vapeur, le chien a un bon claquement, tous les autres éléments sont en grande harmonie - c'est une belle chose. Et non pas que le classement de ce hot dog sur cette liste soit basé sur eux, mais les frites au fromage Devil Dawg's Coney sont parmi les meilleures que vous aurez jamais. Il y a une énorme tasse en polystyrène remplie de frites croustillantes drapées de fromage fondu et de cette sauce Coney. Il y a un incroyable rapport friture/fromage/sauce Coney - vous n'avez jamais à rechercher un seul composant - une situation où vous savez que c'est mauvais pour vous à chaque bouchée.

#7. Usine de boeuf de Vienne

Arthur Bovino

Vienne existe depuis 120 ans, vous devez donc comprendre qu'ils ont une idée de ce qu'ils font lorsqu'il s'agit de préparer un hot-dog à la Chicago. Ils sont, comme on pouvait s'y attendre, fiers et pourquoi ne devraient-ils pas l'être ? Comme ils le notent, "Depuis le moment où Emil Reichel et Sam Ladany ont donné à Chicago son premier aperçu de Vienne, nous sommes entrés dans l'histoire du hot-dog." Selon la société, le grand début a eu lieu en 1893, lorsque plus de 27 millions de personnes ont afflué à l'Exposition universelle de la Colombie à Chicago pour assister aux dernières inventions, y compris le hot-dog au bœuf de Vienne, créé par les immigrants austro-hongrois Reichel et Ladany. Leur premier magasin ouvrit un an plus tard, leurs saucisses se répandirent dans tout Chicago en 1908, passèrent du cheval au buggy en 1928, s'étendirent au-delà de Chicago en 1950 et commencèrent à être régulièrement traînées dans le jardin en 1957. En 1972, Vienne s'installa dans le quartier nord de Chicago. , mise en place du siège où vous pouvez vous arrêter pour un hot-dog quand ils sont ouverts pour la saison. Ne vous attendez pas à beaucoup d'amour. Et oui, cela ressemble un peu à une cafétéria et l'échange en tête-à-tête ne sera probablement pas le même que celui que vous vivrez (en bien ou en mal) dans le reste des stands de hot-dog sur cette liste des meilleurs de Chicago , mais vous aurez du mal à trouver une version plus exemplaire de l'idéal platonicien. Et si vous planifiez suffisamment à l'avance (au moment de la publication, ils sont réservés jusqu'en octobre 2015), vous pouvez obtenir une touche plus personnelle à travers une visite guidée. Petit pain cuit à la vapeur, chien juteux, toutes les garnitures et les bonnes proportions... vous avez trouvé l'endroit qui abrite le Vienna Beef Hall of Fame. Vous ne pouvez pas vous tromper. Vraiment, vous ne pouvez pas.

#6. Stand de bœuf de Vienne à l'aéroport international O'Hare de Chicago

Arthur Bovino

Attendez, l'un des 10 meilleurs hot-dogs de Chicago est chez O'Hare ? « Quel genre de chien fumez-vous ! » Je suis entré dans l'eau sale pour avoir fait des proclamations sur les chiens d'aéroport auparavant, à savoir dire que vous pouvez trouver de meilleurs hot-dogs dans les aéroports que n'importe quel hot-dog à New York. C'est vrai. (Le problème majeur avec les hot-dogs de New York est les petits pains rassis, non cuits à la vapeur, et tout endroit qui a un bon petit pain plus plus de saveur battra facilement le chien de base kraut et moutarde sur du pain qui ne vaut pas la peine d'être mangé.) Et lorsqu'un stand est tenu par le porte-drapeau des hot-dogs de Chicago, Vienna Beef, ce choix ne devrait pas être trop controversé - moins le décor . Situé dans le Terminal 2/Concours E d'O'Hare, le stand Vienna Beef n'a pas grand-chose à voir. Il n'y a rien de la personnalité des autres stands de hot-dogs de Chicago sur cette liste, mais ce qu'un stand d'aéroport manque de personnalité, il le compense par la qualité: un chien jumbo juteux en couches dans un petit pain cuit à la vapeur avec tout le dosage expert et le rapport d'ingrédients que vous ' J'attends du bœuf viennois. Bien sûr, il marque des points pour avoir donné aux habitants de Chicago et aux croyants convertis un dernier bon aperçu de la ville. Bien sûr, c'est la dernière meilleure chance de ramener la version la plus fraîche possible de l'un des meilleurs hot-dogs d'Amérique à qui vous retournez, où qu'il soit, mais sur ses propres mérites, le chien y a goûté mieux que de nombreuses autres icônes. Allez comprendre.

#5. Le joint chaud de Murphy

Arthur Bovino

Murphy's est spécial. Sur le côté nord de Chicago, à quelques pâtés de maisons de Wrigley Field, au coin de North Racine et West Belmont au rez-de-chaussée d'une maison à parois en vinyle gris, Murphy's est un joint de retour. C'est ce que le vice-président senior et auteur de Vienna Beef, Bob Schwartz, de Ne jamais mettre de ketchup sur un hot dog dit harkens "une autre fois où de petites boutiques de devanture de magasins étaient installées au rez-de-chaussée ou à l'arrière des restaurants ou des magasins" et les propriétaires vivaient à proximité, comme le fait remarquer Schwartz, le propriétaire de Murphy, Bill Murphy. Une différence ici est le petit pain français frais et croustillant sur lequel Murphy sert les chiens. Le grillage au charbon de bois est plus important que dans la plupart des joints de hot-dog notables de Chicago, et ce chien fendu et carbonisé ajoute beaucoup de texture et de saveur à l'icône de Chicago. Un chien grillé avec toutes les fixations de Chicago est plus complexe et intéressant que la plupart des autres chiens que vous trouverez, mais si vous ressentez le besoin d'aller grand, Murphy's propose deux excellentes options. Il y a le rouge chaud d'un pied au charbon de bois (au Japon, où Murphy's a fait une apparition, il s'appelle le "Big Murphy"), et le "Screamin' to be Eaten Polish", la saucisse polonaise grillée au charbon de ⅓ livre de Murphy.

#4. Le chien double de Wolfy

Arthur Bovino

Wolfy's a un héritage sérieux de hot-dog de Chicago - Mickey Becker a ouvert le stand avec Phil Winnick, le beau-frère d'Abe "Fluky" Drexler, dont le pedigree de hot-dog de Chicago remonte à un stand ouvert en 1929 sur le célèbre marché de Maxwell Street à Chicago. Il a été présenté en tête des meilleures listes de Chicago depuis au moins le milieu des années 70. La connexion du Fluky s'est peut-être estompée, mais la réputation d'excellents hot-dogs continue à commencer par le célèbre panneau rouge percé de pinces planté à l'extérieur. Dans le Double Dog, un petit pain mince, super cuit à la vapeur, mais toujours pas détrempé, est la base de deux chiens en boyau naturel nichés avec toutes les fixations traditionnelles de Chicago avec une belle lance de cornichon longue et plus épaisse que- tranches normales de tomate. Vous voulez un hot-dog de Chicago par excellence, bien fait? Arrêtez-vous chez Wolfy.

#3. Le Cri de Wiener

Arthur Bovino

Si vous n'êtes pas trop intimidé pour commander (l'environnement tristement célèbre, hum, grossier peut devenir un peu chahuteur la nuit lorsque les employés et les clients ivres partagent des barbes), le mouvement est un double chardog avec tout. Le hot-dog traditionnel de Chicago est assez représenté dans cette icône de Lincoln Park, à une exception près. Un hot-dog au bœuf viennois sur un petit pain aux graines de pavot reçoit toutes les garnitures emblématiques de Chicago (oignons crus, relish vert fluo, cornichon, tranches de tomate et sel de céleri). Le départ de la version puriste ? Cercle de Wiener griller ses chiens plutôt que de les cuire à la vapeur. Un double char, ce sont simplement deux chiens noircis sous tous ces légumes sur un petit pain. Et oui les gars, tout le monde sait et apprécie que vous pensez que vous êtes le meilleur @#&%ing. C'est presque vrai.

#2. Maison de hot-dogs de Byron

Arthur Bovino

People who say "bigger isn’t always better" are often trying to make someone feel better. Dans le cas d Byron’s, a tiny shop with a small counter inside where you may actually have to wait just to get in, bigger means more great juicy beef flavor, more classic Chicago toppings, more toppings, and more of a mess — all great things. Byron’s has been around since 1975, the brainchild of Byron Kouris, the famed Chicago restaurateur behind the Lunch Pail and the Art-Deco institution Zephyr’s. There aren’t as many Byron’s around anymore, but it’s worth seeking out one of the two remaining locations to take on Dogzilla, a 1/2-pound natural casing hot dog served with the traditional Chicago toppings, along with (if you like) cucumbers, green peppers, and lettuce (no, it’s not a gimmick). This is a dog you’re not going to want to put down once you pick it up — that steamed bun starts to fall apart — just eat it until you’re finished. Often in Chicago, the double dog is the way to go — all those extra toppings need the extra salty, beefy, juiciness of a second dog. Dogzilla solves that problem with that 1/2-pound beauty. Hot diggity.

#1. Fat Johnnie’s Red Hots

Arthur Bovino

It may not be much to look at, but what Fat Johnnie’s Famous Red Hots lacks in décor it makes up with flavor, fantastic names for menu items, and a tasty mess. Sitting on an industrial stretch of Western Avenue, a 20-minute drive from The Loop, this ramshackle, white-paneled hut with a tiny window through which you place your order is just a bit taller and wider than the canoe planter filled with grass on the sidewalk lip in front of it. Whereas tamales and hot dogs go hand in hand at many of the other spots on this list, here it’s literally the case. John Pawlikowski serves the Mighty Dog — a hot dog and tamale on a bun with chili and cheese. Sounds like a monster, right? You’re right to be scared, it’s a mess. "I don't even know how people eat it, to tell you the truth," Judy Pawlikowski, Johnnie's wife, told DNAInfo. "But people love it." You want tomato, sport peppers, relish, and pickles on that? You bet you do. Soft steamed bun, moist tamale, fresh snap of the dog, chili, cheese, and a slice of cucumber sliced on the bias — it’s one of the best hot dogs you’ll ever have. Johnnie celebrated 40 years this past May (no Fat Johnnie’s isn’t closed, you just can’t trust Yelp).


7 Tastiest Gourmet Hot Dogs You've Never Tried

Waterbury Publications

Although they originated in Frankfurt, Germany, frankfurters are arguably the greatest of all American foods—and a perfect addition to your Independence Day cookout.

Hot dogs are so ubiquitous with summer, you might consider them too ho-hum for your grill. But the rise of craft hot dog chains specializing in fusion toppings like Dog Haus, in Pasadena, California, and Dat Dog, in New Orleans, have upped the ante and given these tube steaks a gourmet twist.

Ready to punch up your pigs in a blanket with some tasty toppings? Here are seven build-your-own options recommended by Claire Gastineau, kitchen manager and event coordinator for Destination Dogs in Philadelphia, whose menu includes 34 varieties that drew inspiration from "around the country and around the world." Don't forget to sign up for our newsletter to get the latest food news and recipes delivered straight to your inbox.


7 Tastiest Gourmet Hot Dogs You've Never Tried

Waterbury Publications

Although they originated in Frankfurt, Germany, frankfurters are arguably the greatest of all American foods—and a perfect addition to your Independence Day cookout.

Hot dogs are so ubiquitous with summer, you might consider them too ho-hum for your grill. But the rise of craft hot dog chains specializing in fusion toppings like Dog Haus, in Pasadena, California, and Dat Dog, in New Orleans, have upped the ante and given these tube steaks a gourmet twist.

Ready to punch up your pigs in a blanket with some tasty toppings? Here are seven build-your-own options recommended by Claire Gastineau, kitchen manager and event coordinator for Destination Dogs in Philadelphia, whose menu includes 34 varieties that drew inspiration from "around the country and around the world." Don't forget to sign up for our newsletter to get the latest food news and recipes delivered straight to your inbox.


7 Tastiest Gourmet Hot Dogs You've Never Tried

Waterbury Publications

Although they originated in Frankfurt, Germany, frankfurters are arguably the greatest of all American foods—and a perfect addition to your Independence Day cookout.

Hot dogs are so ubiquitous with summer, you might consider them too ho-hum for your grill. But the rise of craft hot dog chains specializing in fusion toppings like Dog Haus, in Pasadena, California, and Dat Dog, in New Orleans, have upped the ante and given these tube steaks a gourmet twist.

Ready to punch up your pigs in a blanket with some tasty toppings? Here are seven build-your-own options recommended by Claire Gastineau, kitchen manager and event coordinator for Destination Dogs in Philadelphia, whose menu includes 34 varieties that drew inspiration from "around the country and around the world." Don't forget to sign up for our newsletter to get the latest food news and recipes delivered straight to your inbox.


7 Tastiest Gourmet Hot Dogs You've Never Tried

Waterbury Publications

Although they originated in Frankfurt, Germany, frankfurters are arguably the greatest of all American foods—and a perfect addition to your Independence Day cookout.

Hot dogs are so ubiquitous with summer, you might consider them too ho-hum for your grill. But the rise of craft hot dog chains specializing in fusion toppings like Dog Haus, in Pasadena, California, and Dat Dog, in New Orleans, have upped the ante and given these tube steaks a gourmet twist.

Ready to punch up your pigs in a blanket with some tasty toppings? Here are seven build-your-own options recommended by Claire Gastineau, kitchen manager and event coordinator for Destination Dogs in Philadelphia, whose menu includes 34 varieties that drew inspiration from "around the country and around the world." Don't forget to sign up for our newsletter to get the latest food news and recipes delivered straight to your inbox.


7 Tastiest Gourmet Hot Dogs You've Never Tried

Waterbury Publications

Although they originated in Frankfurt, Germany, frankfurters are arguably the greatest of all American foods—and a perfect addition to your Independence Day cookout.

Hot dogs are so ubiquitous with summer, you might consider them too ho-hum for your grill. But the rise of craft hot dog chains specializing in fusion toppings like Dog Haus, in Pasadena, California, and Dat Dog, in New Orleans, have upped the ante and given these tube steaks a gourmet twist.

Ready to punch up your pigs in a blanket with some tasty toppings? Here are seven build-your-own options recommended by Claire Gastineau, kitchen manager and event coordinator for Destination Dogs in Philadelphia, whose menu includes 34 varieties that drew inspiration from "around the country and around the world." Don't forget to sign up for our newsletter to get the latest food news and recipes delivered straight to your inbox.


7 Tastiest Gourmet Hot Dogs You've Never Tried

Waterbury Publications

Although they originated in Frankfurt, Germany, frankfurters are arguably the greatest of all American foods—and a perfect addition to your Independence Day cookout.

Hot dogs are so ubiquitous with summer, you might consider them too ho-hum for your grill. But the rise of craft hot dog chains specializing in fusion toppings like Dog Haus, in Pasadena, California, and Dat Dog, in New Orleans, have upped the ante and given these tube steaks a gourmet twist.

Ready to punch up your pigs in a blanket with some tasty toppings? Here are seven build-your-own options recommended by Claire Gastineau, kitchen manager and event coordinator for Destination Dogs in Philadelphia, whose menu includes 34 varieties that drew inspiration from "around the country and around the world." Don't forget to sign up for our newsletter to get the latest food news and recipes delivered straight to your inbox.


7 Tastiest Gourmet Hot Dogs You've Never Tried

Waterbury Publications

Although they originated in Frankfurt, Germany, frankfurters are arguably the greatest of all American foods—and a perfect addition to your Independence Day cookout.

Hot dogs are so ubiquitous with summer, you might consider them too ho-hum for your grill. But the rise of craft hot dog chains specializing in fusion toppings like Dog Haus, in Pasadena, California, and Dat Dog, in New Orleans, have upped the ante and given these tube steaks a gourmet twist.

Ready to punch up your pigs in a blanket with some tasty toppings? Here are seven build-your-own options recommended by Claire Gastineau, kitchen manager and event coordinator for Destination Dogs in Philadelphia, whose menu includes 34 varieties that drew inspiration from "around the country and around the world." Don't forget to sign up for our newsletter to get the latest food news and recipes delivered straight to your inbox.


7 Tastiest Gourmet Hot Dogs You've Never Tried

Waterbury Publications

Although they originated in Frankfurt, Germany, frankfurters are arguably the greatest of all American foods—and a perfect addition to your Independence Day cookout.

Hot dogs are so ubiquitous with summer, you might consider them too ho-hum for your grill. But the rise of craft hot dog chains specializing in fusion toppings like Dog Haus, in Pasadena, California, and Dat Dog, in New Orleans, have upped the ante and given these tube steaks a gourmet twist.

Ready to punch up your pigs in a blanket with some tasty toppings? Here are seven build-your-own options recommended by Claire Gastineau, kitchen manager and event coordinator for Destination Dogs in Philadelphia, whose menu includes 34 varieties that drew inspiration from "around the country and around the world." Don't forget to sign up for our newsletter to get the latest food news and recipes delivered straight to your inbox.


7 Tastiest Gourmet Hot Dogs You've Never Tried

Waterbury Publications

Although they originated in Frankfurt, Germany, frankfurters are arguably the greatest of all American foods—and a perfect addition to your Independence Day cookout.

Hot dogs are so ubiquitous with summer, you might consider them too ho-hum for your grill. But the rise of craft hot dog chains specializing in fusion toppings like Dog Haus, in Pasadena, California, and Dat Dog, in New Orleans, have upped the ante and given these tube steaks a gourmet twist.

Ready to punch up your pigs in a blanket with some tasty toppings? Here are seven build-your-own options recommended by Claire Gastineau, kitchen manager and event coordinator for Destination Dogs in Philadelphia, whose menu includes 34 varieties that drew inspiration from "around the country and around the world." Don't forget to sign up for our newsletter to get the latest food news and recipes delivered straight to your inbox.


7 Tastiest Gourmet Hot Dogs You've Never Tried

Waterbury Publications

Although they originated in Frankfurt, Germany, frankfurters are arguably the greatest of all American foods—and a perfect addition to your Independence Day cookout.

Hot dogs are so ubiquitous with summer, you might consider them too ho-hum for your grill. But the rise of craft hot dog chains specializing in fusion toppings like Dog Haus, in Pasadena, California, and Dat Dog, in New Orleans, have upped the ante and given these tube steaks a gourmet twist.

Ready to punch up your pigs in a blanket with some tasty toppings? Here are seven build-your-own options recommended by Claire Gastineau, kitchen manager and event coordinator for Destination Dogs in Philadelphia, whose menu includes 34 varieties that drew inspiration from "around the country and around the world." Don't forget to sign up for our newsletter to get the latest food news and recipes delivered straight to your inbox.


Voir la vidéo: The Best Chicago-Style Hot Dog In Chicago. Best In Town (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Torey

    Et j'ai rencontré ça. Discutons de cette question. Ici ou à PM.

  2. Gurion

    Réponse faisant autorité, plaisir ...

  3. Cowyn

    Bonjour, la mise en page du blog pour une raison quelconque est dispersée dans le firefox : (Peut-être pouvez-vous le réparer ?

  4. Bruhier

    Ce précieux avis



Écrire un message