Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

Interview : Auburn, Alabama Chef David Bancroft

Interview : Auburn, Alabama Chef David Bancroft



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Au Atlanta Food and Wine Festival 2014, le chef David Bancroft nous a vraiment impressionnés à la tente de dégustation Southern Grown avec son plat de nouilles de sarrasin « à emporter » avec Nduja Vinaigrette & the Acre Garden. Par la suite, le chef Bancroft a partagé un peu de son parcours et nous a parlé de son nouveau restaurant Acre.

Quelles sont tes origines? Depuis combien de temps travaillez-vous avec la nourriture ?
Je suis né à Mobile, en Alabama, mais j'ai grandi à San Antonio, au Texas. J'ai adoré l'art du barbecue de bœuf texan à roulement lent. Au lycée, je jetais des pointes de poitrine sur le fumeur de mesquite et je me rendais à un premier match de baseball à double tête. Après le premier match, je rentrais chez moi pour ravitailler le feu, puis je revenais pour le deuxième match. Après le deuxième match, les gars et moi retournions chez moi pour tondre de la poitrine pendant que mes frères aînés nous glissaient du Lone Star Light.

Je me suis inscrit à l'Université d'Auburn en 2001 pour étudier le marketing d'entreprise. J'ai été élu chef de cuisine dans ma fraternité parce que tout ce que j'ai fait, c'est cuisiner. J'étais obsédé par l'original Chef de fer et a commencé à expérimenter des recettes plus élaborées. Ma dernière année, j'ai demandé à mes parents si je pouvais m'inscrire au Culinary Institute of America au lieu d'aller à l'université. Ils m'ont exhorté à postuler d'abord dans un restaurant local. Après ma première année dans l'industrie, on m'a offert le poste de chef exécutif. Je suis resté dans ce restaurant pendant six ans et demi, le transformant en un concept de la ferme à la table après avoir planté un jardin d'un acre derrière le bâtiment. Après cela, en septembre 2011, j'ai commencé ma quête pour ouvrir Acre sur un acre complet de terre. Nous avons acheté la propriété à l'automne 2012 et avons commencé la construction en janvier 2013. Nous avons officiellement ouvert le 22 août 2013.

Quel est le concept d'Acre et des jardins qui entourent le restaurant ?
J'ai construit mon restaurant sur un acre exact de terrain au centre-ville d'Auburn où nous essayons de travailler de manière durable. Nous avons un potager complet et des arbres fruitiers qui enveloppent toute la parcelle de terrain comme notre paysage comestible. Actuellement, nous cultivons du brocoli, des choux de Bruxelles, du chou rouge, du chou vert, des betteraves, des radis, de la romaine, des herbes, des olives, des mûres, des myrtilles, des pêches, des prunes, des pommes, des poires, des figues, des kakis, des grenades, des citrons Meyer, des mandarines, des goyaves , et le laurier. Les aliments que je ne parviens pas à trouver ou à cultiver en grande quantité proviennent de producteurs locaux. Je n'ai pas de style ou de philosophie alimentaire particulier - à part l'hospitalité du Sud - je sais juste d'où vient ma nourriture.

Pourriez-vous partager votre inspiration pour le plat sous tente de dégustation que vous avez présenté au festival : nouilles de sarrasin « à emporter » avec la vinaigrette Nduja et le jardin d'acre ?
J'aime beaucoup le concept de street food. Après mon premier voyage au Atlanta Food & Wine Festival il y a deux ans, j'ai décidé que je voulais apporter de la nourriture de rue au festival. L'année dernière, j'ai servi des "Redneck Tamales" qui comportaient des feuilles de chou vert farcies de pain de maïs aux patates douces et de merguez de poitrine et finies avec une "sauce piquante" à la betterave du jardin. Cette année, il semble que tout le monde devient fou de nouilles. Mon objectif pour AFWF-2014 était de présenter notre programme de charcuterie. Essayer de trouver le lien entre la charcuterie et les plats à emporter chinois était un peu délicat. En transformant le nduja en "vinaigrette de salami" et en utilisant le soba comme véhicule, j'ai pu combiner d'autres ingrédients simples pour servir des plats réconfortants et propres.


Avis sur les restaurants Roadtrip : Auburn, Alabama

Ceci est ma troisième entrée dans une série que j'appelle "Roadtrip Restaurant Reviews". Mes deux premiers étaient à Savannah, en Géorgie et à New York, respectivement. Pour mon troisième voyage, je suis allé dans une ville plus connue pour son programme de football universitaire que pour être une destination gastronomique. Cependant, les villes combinées d'Auburn et d'Opelika, AL, se développent lentement en variété et en réputation de restaurants.

Auburn et Opelika (prononcé : o-puh-LI-ka), AL sont situés juste à côté de l'Interstate 85 dans l'est de l'Alabama. Même s'il s'agit de deux villes distinctes, elles sont situées l'une à côté de l'autre, vous ne pouvez donc pas savoir où se termine une ville et où commence l'autre. Les principales zones métropolitaines à proximité incluent Atlanta, GA à environ 2 heures au nord, Columbus et Fort Benning, GA à environ 30 minutes à l'est, Montgomery, AL à environ une heure à l'ouest et Birmingham, AL à environ 2 heures au nord-ouest.

Auburn/Opelika est la petite ville méridionale par excellence, aux États-Unis (population combinée d'environ 93 000). Les deux ont de charmants quartiers du centre-ville et sont l'incarnation vivante de l'hospitalité du Sud. La région est surtout connue pour être le siège de l'Université d'Auburn, deux fois (ou 8 fois, selon qui vous demandez) champions de football NCAA D-1. Certains anciens élèves notables incluent la superstar du double sport, Bo Jackson, le quart-arrière des Carolina Panthers Cam Newton, le PDG d'Apple Tim Cook et l'auteur de mystères à succès Ace Atkins.

J'ai vécu à Opelika pendant près de 9 ans de 2005 à 2014. J'ai apprécié mon séjour là-bas, à regarder la région croître en population, commerce, industrie et diversité. Nous étions en ville ce week-end pour regarder le match d'Auburn contre Liberty University et pendant que nous y étions, nous avons rencontré quelques-uns de mes anciens restaurants préférés, et un nouveau favori qui, j'espère, est un signe des choses à venir à Auburn/Opelika scène de restauration.

La plupart des samedis, mais en particulier lors des matchs de football à domicile d'Auburn auxquels nous avons assisté, ma femme et moi avions une tradition : le petit-déjeuner au Chappy's Deli avant le match. C'était formidable de revisiter cette tradition avec les enfants et les petits-enfants lors du match à domicile de ce week-end. Chappy's est un favori régional avec des emplacements à Montgomery, Prattville et Auburn, AL. Leur devise est "New York Flavor, Southern Hospitality". Chappy's sert quelques sandwichs inspirés de New York, notamment des Ruebens et Pastramis et des plats suisses, ainsi que des plats traditionnels comme les Clubs et les French Dips. La plupart de mes visites chez Chappy's ont été pour le petit-déjeuner. Ils servent un menu complet pour le petit-déjeuner qui comprend diverses omelettes, crêpes, gaufres, etc. Pour cette visite, je suis allé avec mon habituel: The Conecuh Omelet. La saucisse Conecuh est fabriquée localement à Evergreen, AL et expédiée partout aux États-Unis. Leur saucisse fumée à l'hickory est mon préféré, un mélange parfait d'épices avec juste un peu de chaleur frontale. Cela ne vous submerge pas et vous fait creuser pour plus. L'omelette Conecuh est une omelette à 3 œufs farcie de la saucisse susmentionnée, du fromage râpé et des pommes de terre rissolées grillées. La saucisse était parfaitement cuite avec un joli claquement à chaque bouchée et la chaleur se mélangeait bien avec les pommes de terre rissolées et le fromage. C'est un petit-déjeuner copieux et vous accompagne pour une journée complète de football Auburn.

Chappy's Deli' Conecuh Omelette

Après avoir regardé Auburn wallop Liberty University 53-0, tout le monde était d'humeur pour une pizza, alors nous sommes allés à Brick Oven Pizza Company dans le plus grand centre commercial d'East Alabama: Tiger Town Shopping Center. Brick Oven est l'une des meilleures pizzerias de la région d'Auburn/Opelika. La plupart des pizzerias sont des chaînes, donc avoir une option locale avec un vrai four en brique est fantastique. Nous avons commandé une entrée de pain à l'ail et au parmesan appelée « Pain Dadgum ». C'est une miche de pain ronde et épaisse. C'est dense, moelleux et savoureux. C'est une variante intéressante de l'entrée traditionnelle de pain à l'ail. Pour la pizza, nous avons commandé une pizza au fromage simple et le Brick Oven Classic une pizza au fromage garnie de pepperoni, saucisse, bacon, champignons, poivrons verts, oignons, tomates et olives noires. Le four en briques a donné à la croûte une belle carbonisation avec les fonds légèrement brûlés donnant un léger goût amer pour compenser la richesse du fromage et des garnitures. La pâte utilisée pour faire le pain Dadgum est également utilisée pour faire la croûte de pizza, elle avait donc la même texture moelleuse satisfaisante. La pizza au fromage était excellente, mais le Brick Oven Classic est une pizza suprêmement suprême.

Pizza au four en brique – Pizza au fromage et un petit-enfant

J'ai gardé ce restaurant pour la fin même si c'était l'un des premiers endroits où nous sommes allés. Bow and Arrow BBQ vient d'ouvrir ses portes le 5 novembre 2018 et sert un barbecue de style texan. C'est aussi la dernière entreprise du célèbre chef local, David Bancroft, et de son chef exécutif prometteur, Caleb Fischer. Le premier restaurant Auburn du chef Bancroft, Acre, a ouvert ses portes en 2013 et a redéfini la gastronomie dans l'est de l'Alabama, en se procurant de nombreux ingrédients dans un jardin sur place ainsi que dans des vergers et des fermes locaux. Bancroft est né à San Antonio, Texas, mais a passé de nombreuses années en Alabama et est diplômé de l'Université d'Auburn. Il est également demi-finaliste de 3 ans (2016, 2017 et 2018) pour le James Beard Award du «Meilleur chef : Sud». Il est apparu sur Iron Chef Showdown de Food Network en 2017 et a battu Iron Chef Jose Garces. L'un des sous-chefs de son équipe gagnante était Caleb Fischer, qui est lui-même apparu au «Spring Baking Championship» de Food Network au printemps 2018.

Après avoir mangé à Acre lors de leur ouverture, j'étais très enthousiaste à l'idée d'essayer Bow and Arrow. C'est un concept différent de celui d'Acre. Alors qu'Acre est plus gastronomique, Bow and Arrow est un concept rapide et décontracté avec des prix abordables et des sièges de style familial. En entrant, vous avez l'impression d'entrer dans un pavillon de chasse avec les nombreuses têtes de cerf qui tapissent les murs, les accents et les tables en bois naturel, les poutres apparentes et même un jeu vidéo sur le thème de la chasse dans le coin. C'est un bel espace.

Arc et flèche

Bancroft décrit Bow and Arrow comme « le barbecue du sud du Texas rencontre la chance au pot en Alabama ». La poitrine est très présente au menu, aux côtés des aliments de base pour barbecue comme le porc effiloché, le poulet, les saucisses et la dinde. Lorsque vous vous dirigez vers la ligne de commande, vous rencontrez ce que je ne peux décrire que comme un manège de viande. C'est un fumoir à 3 niveaux qui tourne pour que le pitmaster puisse obtenir la viande que vous voulez. Les odeurs émanant de ce merveilleux engin remplissent la pièce et flottent dans tout l'espace. Tous ceux qui entrent sentent immédiatement la fumée et la viande, les conversations s'arrêtent, la tête s'incline légèrement vers le haut et les narines se dilatent pour que les nerfs olfactifs puissent absorber autant que possible cette odeur. C'est une grande première impression.

La commande se fait à la carte. J'ai décidé d'aller grand. J'ai commandé à la fois de la poitrine maigre et humide, une épaule de porc effilochée, des côtes de Saint-Louis, quatre côtés, un dessert et une perdrix dans un poirier. Je voulais commander le demi-poulet fumé, mais ce n'est servi que les samedis et dimanches. Ils ont également manqué de saucisses et ont eu un incident de livraison avec la dinde, sinon j'aurais également commandé tout cela. Pour les côtés, nous avons commandé une salade de pommes de terre, du macaroni au fromage, des légumes verts Potlikker et la casserole Tater Tot. Pour le dessert, nous avons commandé des éclairs de Memaw. Notre commande est venue avec des tortillas faites maison et une variété d'accessoires pour barbecue comme des cornichons au pain et au beurre faits maison, du pea chow chow, des oignons marinés, diverses salsas, etc. Une belle sélection de bouchées acides et saumâtres pour rafraîchir le palais après quelques bouchées de riche Viande au barbecue. Pour les sauces, ils proposent une sauce moutarde de style Carolina, une sauce rouge de style Texas et une sauce BBQ blanche de style Alabama, encore une fois, toutes faites maison. Rien dans Bow and Arrow n'est préfabriqué ou ne vient dans une sorte de mélange. Tout est fait à partir de zéro, dans la maison.

Plateau Bow & Flèche –

La poitrine est fantastique. Même la poitrine maigre était encore humide. La poitrine humide (grasse) était ma préférée de la paire, avec des morceaux de graisse de bonne taille traversant la poitrine pour la garder humide. Il a fondu dans ma bouche et avait un goût fantastique. Je suis généralement un gars "à prendre, à laisser" avec de la poitrine, pas d'opinions tranchées de toute façon, mais cette poitrine grasse était brillante.

Le porc effiloché était également savoureux, mais associé à la sauce rouge Texas et enveloppé dans l'une des tortillas fraîchement préparées, c'était vraiment une chose de beauté. Les tortillas étaient chaudes et tendres, mais plus important encore, structurellement saines, capables de gérer le tas de viande placé dessus pour une livraison maximale de porc dans mon visage. Le porc lui-même était tendre et joliment fumé.

Mais le véritable point fort de mon plateau en métal doublé de papier de boucherie était les côtes de porc à la St. Louis. Ils avaient une belle écorce et, comme la poitrine, un bel anneau de fumée rose tout autour. La viande avait un peu de mâche, mais était encore tendre et délicieusement tirée de l'os. J'ai mordu dans les côtes et le jus coulait sur mon menton, signe d'une bonne côte, à mon avis. Six côtes sont venues avec une commande de demi-carré et avant que je m'en rende compte, il y avait quatre os de côtes propres sur mon plateau avant même que ma femme n'ait eu la chance d'en essayer un. Ces côtes étaient fumées, un peu sucrées, un peu piquantes et une tonne de saveur. Vraiment quelques-unes des meilleures côtes levées que j'ai eu le plaisir de manger. Cela a complètement reconfiguré mon cerveau sur la façon dont je pense que les côtes devraient être.

Pour les côtés, les points forts étaient le macaroni au fromage et la salade de pommes de terre. Le mac & amp cheese m'a vraiment rappelé certains des macs & amp cheese qui ont fait leur chemin dans de nombreux rassemblements de chance à l'église. Le fromage était lisse et crémeux et les nouilles étaient parfaitement cuites. La salade de pommes de terre était une salade de pommes de terre à base de moutarde de style sudiste. Il y avait de beaux gros morceaux de pommes de terre al dente et une légère saveur de vinaigre de la base de moutarde. Les Potlikker Greens étaient bien, mais je ne suis pas un grand fan des verts en général. Ma femme les aimait bien, mais pensait que certains morceaux avaient trop de tige attachée et les rendaient trop moelleux. La seule vraie déception était la casserole tater tot. J'attendais celui-ci avec impatience car j'adore les tater tots, cependant, j'ai trouvé la casserole un peu sèche et j'aurais aimé du fromage fondu ou une sorte de sauce crémeuse pour accompagner le dessus. Pas un briseur d'affaire, mais je m'attendais à plus. Les cornichons au pain et au beurre faits maison étaient la vedette du bar à condiments gratuit. Ils étaient parfaitement croquants et avaient la bonne quantité d'acidité pour lutter contre la fatigue buccale causée par tous les bienfaits de la fumée. Mangez quelques côtes levées, puis mangez quelques chips de cornichons au beurre et au pain pour avoir un second souffle pour le reste du repas.

Pizza au four en brique – Pain Dadgum

J'ai économisé un peu de place pour le dessert et cela n'a pas déçu. L'Éclair de Memaw est vraiment une version tarte du dessert populaire à la main. Sur le fond se trouve une croûte de biscuits Graham, puis une couche de ganache au chocolat, puis surmontée de crème éclair et de biscuits Graham. Les biscuits Graham ont absorbé la ganache au chocolat et ont offert un peu de texture à un dessert très onctueux. C'était une belle fin à notre repas.

Dans l'ensemble, je suis encouragé par le calibre des restaurants qui commencent à apparaître dans la région d'Auburn/Opelika. Pendant de nombreuses années, les chaînes ont dominé les options de restauration, mais de plus en plus de restaurants locaux commencent à faire leur marque. Pas seulement les endroits que j'ai passés en revue ci-dessus, mais aussi d'excellents endroits que j'ai visités au cours de mes années là-bas, comme le Ma Fia's Ristorante dans le quartier historique revitalisé du centre-ville d'Opelika, servant des plats italiens de premier ordre.

Il y a aussi Irish Bred Pub dans le même quartier du centre-ville d'Opelika qui fait des choses incroyables avec le simple ragoût de bœuf.

Et Warehouse Bistro, un restaurant gastronomique populaire d'Opelika qui a subi un incendie majeur en 2017, mais a rebondi et a rouvert en novembre 2018 sous la direction du nouveau chef exécutif et propriétaire Paul Diaz.

Pizza au four en brique – Intérieur

Ou MK's Asian Kitchen, un endroit que j'ai tellement fréquenté en vivant à Opelika que même après quatre ans sans y aller depuis que nous avons déménagé à Jacksonville, le propriétaire se souvenait toujours de mon nom et connaissait ma commande habituelle lorsque nous y sommes allés ce week-end.

Ou Amsterdam Café à Auburn où le chef Bancroft a été chef exécutif pendant des années avant de s'aventurer seul avec Acre.

Et j'aime une bonne histoire de réussite de food truck, je dois donc mentionner Butcher Paper BBQ à Opelika, détenu et exploité par Mark Coxwell. Ce qui a commencé comme un humble food truck est maintenant un restaurant de brique et de mortier florissant et une entreprise de restauration qui lance de superbes barbecues dans toute la ville.

Donc, si vous vous retrouvez à traverser vers le nord ou le sud sur la I-85, ne soyez pas trop rapide pour traverser la région d'Auburn/Opelika. Arrêtez-vous et visitez le quartier pittoresque du centre-ville d'Opelika ou dirigez-vous vers le légendaire Toomer's Corner à Auburn. Pendant que vous y êtes, essayez certains de ces restaurants et « Vous revenez tous maintenant, vous entendez ? »


Comment vous pouvez aider les victimes des tornades de l'Alabama

Le 3 mars, une série de tornades dévastatrices ont ravagé le sud-est de l'Alabama. Au moins vingt-trois personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées dans ce que les autorités appellent l'épidémie de tornade la plus meurtrière aux États-Unis en six ans. Le comté de Lee, en Alabama, a été particulièrement touché par les tempêtes, qui ont également touché certaines parties de la Géorgie et du nord de la Floride, où les vingt-trois décès signalés se sont produits, et en particulier la communauté de Beauregard. Nous avons compilé une liste des efforts de secours sur le terrain, des moyens d'aider à distance et des ressources pour les personnes de la région.

Fonds de secours du gouverneur de l'Alabama

Le Bureau des services bénévoles du Gouverneur supervise le Fonds de secours d'urgence du Gouverneur et accepte désormais les dons pour les efforts de secours directs contre les tornades.

L'équipe de recherche et de sauvetage basée en Louisiane a envoyé des membres en Alabama lundi pour aider aux efforts de secours et rechercher les personnes portées disparues. Visitez la page Facebook du groupe pour faire un don.

Fondation communautaire de l'Est de l'Alabama

Un fonds de relance à long terme a été créé par la Community Foundation of East Alabama. Visitez le site ou faites un don directement en utilisant PayPal.

L'organisation à but non lucratif envoie des fournitures et des membres de l'équipe dans le comté de Lee pour aider aux efforts de secours. Faites un don à l'organisation ici.

L'organisation de secours en cas de catastrophe a déployé son équipe de chefs professionnels dans le comté de Lee pour nourrir les bénévoles, les premiers intervenants et les victimes de tornades. Deux repas par jour seront servis à Lazenby Farms à Auburn. Les dons peuvent également être effectués sur le site Web.

Croix-Rouge de l'Est de l'Alabama

La Croix-Rouge offre divers services aux victimes, y compris un abri à l'église baptiste Providence d'Opelika et aide à localiser les êtres chers toujours portés disparus. Les dons peuvent être faits ici.

L'Armée du Salut dispose d'une équipe de commandement d'intervention complète dans la région pour aider au rétablissement. Le centre de services du comté de Lee de l'organisation fournit également des repas aux premiers intervenants dans six unités d'alimentation mobiles. Contribuez à l'effort en faisant un don en ligne.

Intervention en cas de catastrophe de la bourse du samaritain aux États-Unis

Samaritan's Purse a une équipe sur le terrain pour aider à divers efforts de secours. Les dons pour le travail en cours de l'organisation peuvent être faits sur son site Web.

Centraide du centre de l'Alabama

La section locale de l'organisation nationale de sensibilisation a mis en place un fonds pour les catastrophes du comté de Lee : trouvez des moyens de faire un don en ligne .

Restaurants Acre et Bow & Arrow

Les restaurants du chef David Bancroft, tous deux à Auburn, collectent des fonds pour continuer à cuisiner et à préparer des repas pour les premiers intervenants et les personnes touchées par la dévastation. Visitez l'un des restaurants pour participer ou consultez leurs pages Facebook pour plus d'informations : Acre | Arc et flèche

Le service d'accueil a lancé son programme Open Homes pour les victimes et les premiers intervenants : proposez votre hébergement en ligne.

Le centre de sensibilisation, soutenu par Church of the Highlands, a ouvert ses portes aux victimes et aux bénévoles et collecte des dons d'eau en bouteille, de barres de céréales, de couches, de lait maternisé, de lingettes pour bébé et de produits d'hygiène.

Les étudiants et le personnel de l'Auburn High School acceptent les dons sur le campus. Pour des mises à jour et des informations, restez au courant des écoles du comté d'Auburn sur Twitter.

Église des Highlands

La plus grande église de l'Alabama mobilise des bénévoles dans les régions d'Auburn, Opelika et Columbus. Pour en savoir plus, l'église demande aux volontaires de texter le mot « réponse » au 74000 pour des mises à jour et des opportunités de service au fur et à mesure qu'elles se présentent.

Le restaurant de poulet frit Smiths Station offre des repas gratuits à tous les premiers intervenants.

La ferme à Rocky Top

La ferme Opelika et le lieu d'événements offrent un logement temporaire aux familles dont les maisons ont été détruites par les tempêtes.

Le magasin Opelika accepte les dons de meubles pour aider les familles qui ont perdu leur maison et/ou leurs biens. Les employés sont disponibles pour ramasser les articles si nécessaire.

Association des agents immobiliers du comté de Lee

Le LCAR est à la recherche de chambres d'amis, d'hôtels ou de complexes d'appartements vacants, ou d'autres logements pour les premiers intervenants travaillant dans la région. Pour proposer un emplacement, contactez la présidente de l'organisation, Karen Turner.

Hôpital vétérinaire Opelika

L'hôpital vétérinaire a annoncé qu'il offrait gratuitement des services de pension aux animaux déplacés. Il reçoit également des dons.

Ligue des animaux des âmes du sud

La clinique et le refuge pour animaux d'Eufaula, endommagés par la tempête, ont désespérément besoin de foyers pour leurs animaux. Trouvez plus d'informations sur leur page Facebook ou faites un don à la cause via GoFundMe.

U-Haul du centre de l'Alabama et du sud de la Géorgie

Les succursales locales de l'entreprise offrent un libre-entreposage gratuit temporaire et l'utilisation de conteneurs U-Box aux victimes de tornades. Apprenez-en plus sur le site U-Haul .

Le Village Foster Care et le ministère d'adoption

À Smiths Station, The Village collecte des objets à transporter dans les quartiers touchés. Les dons demandés comprennent des vêtements, des couvertures, des collations, des produits de première nécessité et des articles de toilette. L'organisation a également besoin de bénévoles pour aider à organiser et distribuer les dons.

Pour en savoir plus sur un organisme de bienfaisance avant de faire un don, consultez Navigateur de charité .


Les mardis du tourisme 23 février 2016

L'auteur du classique américain "To Kill a Mockingbird" a été enterré samedi lors d'une cérémonie privée à laquelle seuls les amis et la famille les plus proches ont assisté, reflétant la façon dont elle avait vécu.


Harper Lee, décédée vendredi à l'âge de 89 ans, a été célébrée dans une église de la petite ville de Monroeville en Alabama, que l'auteur a utilisée comme modèle pour la ville imaginaire de Maycomb, le cadre de son roman lauréat du prix Pulitzer.

Quelques dizaines de personnes qui constituaient le cercle intime de Lee se sont réunies à la First United Methodist Church pour entendre samedi un éloge funèbre de son ami de longue date et professeur d'histoire, Wayne Flynt. Par la suite, son cercueil a été emmené par un corbillard d'argent dans un cimetière adjacent où son père, A.C. Lee, et sa sœur, Alice Lee, sont enterrés.

Flynt, un ami de longue date de Lee, a déclaré qu'il avait prononcé un éloge funèbre que Lee avait spécifiquement demandé il y a des années. Intitulé « Atticus inside us », l'éloge funèbre a été écrit par Flint pour un discours qu'il a prononcé en 2006 en hommage à Lee lorsqu'elle a remporté le Birmingham Pledge Foundation Award pour la justice raciale.

Flynt a déclaré que Lee avait tellement aimé le discours qu'elle voulait qu'il le fasse comme son éloge funèbre.

"Je veux que vous disiez exactement cela", a déclaré Flynt en citant Lee à l'époque. “Pas une chose de plus, et pas une chose de moins.”

"Si je déviais d'un degré, j'entendrais cette grande voix retentissante du ciel, et ce ne serait pas Dieu", a déclaré Flynt dans une interview précédente.

Les détails du service étaient farouchement gardés. Lee avait voulu des funérailles rapides et silencieuses, sans faste ni fanfare, ont déclaré des membres de la famille.

"Nous avons obéi à ses souhaits", a déclaré Jackie Stovall, la cousine germaine de Lee.

La ville était à juste titre sombre un jour après la mort de leur fille natale.

Ann Mote, propriétaire de l'Ol’ Curiosities & Book Shoppe à Monroeville, a déclaré qu'elle pensait que la ville serait toujours liée à Lee.

Jared Anton, d'Hollywood, en Floride, était assis devant l'ancien palais de justice de Monroeville pendant une partie de ses vacances prévues dans le Sud qui coïncidaient avec la mort de Lee.

Anton a déclaré que la lecture du livre – dans lequel l'avocat Atticus Finch défend un homme afro-américain accusé à tort – était l'une des raisons pour lesquelles il a décidé de devenir avocat.

“Cela a eu un impact sur moi quand j'étais plus jeune. Je voulais faire ce qu'il fallait, tenir tête aux gens, défendre les innocents, si vous voulez », a déclaré Anton. “C'est le plus grand roman américain. Nommez-en un qui a vraiment eu plus d'impact sur les Américains que ce livre.”

Les moqueurs gazouillaient et gambadaient parmi les buissons de camélias en fleurs à l'extérieur du palais de justice par la chaude matinée de l'Alabama qui taquinait l'arrivée précoce du printemps.

Le palais de justice était l'endroit où, enfant, Lee, comme sa création Scout Finch, regardait du balcon pendant que son père jugeait ses affaires dans la salle d'audience. La ville du Sud abritait les amis d'enfance Truman Capote et Lee, ce qui lui a valu son surnom de capitale littéraire du Sud.

"Elle en fait partie et le sera toujours", a déclaré Mote.

Des hommages au roman de Lee parsèment la ville. Le palais de justice est un musée qui rend hommage à sa création. Il y a le Mockingbird Inn à la périphérie de la ville et une statue d'enfants lisant "Mockingbird" sur la place du palais de justice.

Les billets seront mis en vente dans une semaine pour la pièce annuelle de la ville « To Kill A Mockingbird », a déclaré Mote. Un arc de deuil noir a enfilé le haut de l'enseigne à la librairie, où une pile de copies papier de "Mockingbird" était posée sur le comptoir avec un DVD du film.

Cet été, la ville a célébré la sortie de “Go Set a Watchman” – le brouillon initial de Lee de l'histoire qui deviendrait “Mockingbird” – même si de nombreux habitants avaient des sentiments ambivalents à propos de sa sortie.

Lee était en grande partie invisible dans sa ville natale ces dernières années, car elle recherchait d'abord l'intimité, puis était isolée dans une maison de retraite. Les agents de sécurité chassaient le mélange inévitable de journalistes, de curieux et de vieilles connaissances qui ne figuraient pas sur sa liste de visiteurs approuvés.

“Vous la verriez, mais nous honorerions quand même son souhait d'être une personne très privée. L'impact à partir de maintenant, je pense que pour les prochaines semaines, nous aurons un afflux de personnes ici juste en train de regarder autour de nous, et à un moment donné - comme quand quelqu'un décède - à un moment donné, cela revient à la normale, " 8221 a déclaré Tim McKenzie, président du conseil d'administration du musée, qui joue également dans la pièce.

McKenzie a déclaré que la meilleure façon pour les fans d'honorer la mémoire de l'auteur est d'appliquer les valeurs de "Mockingbird" à la façon dont ils traitent les autres.

"Cette histoire - je suis content qu'elle soit dans à peu près toutes les écoles maintenant parce que c'est une histoire que tout le monde a besoin d'entendre", a-t-il déclaré.

"Si vous adhérez aux valeurs qu'elle a mises dans ce livre - si tout le monde le faisait - nous vivrions dans un monde bien meilleur."

Ce que certains des meilleurs écrivains culinaires du Sud ont dit à propos de Birmingham à Food Media South

Par Bob Carlton, AL.com, 22 février

Les journalistes culinaires du Sud ont quitté Birmingham avec un bon goût dans la bouche, au sens propre comme au figuré, à la suite de la deuxième conférence Food Media South organisée par la Southern Foodways Alliance ce week-end.

Cent cinquante écrivains culinaires, conteurs, vidéastes, blogueurs et divers autres professionnels des médias d'Atlanta, Houston, Louisville, La Nouvelle-Orléans, Charleston, Caroline du Sud et d'ailleurs dans le Sud ont assisté au symposium centré sur l'alimentation.

Le menu comprenait des discussions sur des sujets aussi importants que « Race & Racism at the Table and in the News » et un échange animé « Chef Meets Critic » avec le critique de restaurant national Eater Bill Addison et le chef du Highlands Bar and Grill Frank Stitt, ainsi que des sessions sur des sujets pratiques tels que la narration visuelle, la construction d'une marque et le partage de recettes à l'ère numérique.

"Au cœur de ce que fait notre organisation, nous utilisons la nourriture comme un moyen d'explorer la culture du Sud et les problèmes qui sous-tendent la culture du Sud, à la fois bons et mauvais", a déclaré John T. Edge, directeur de la Southern Foodways Alliance. “Et cela signifie le racisme et son impact sur la région. Cela signifie la différence de classe. Cela signifie l'inégalité entre les sexes. Toutes ces choses sont ce à quoi la SFA s'attaque depuis près de 20 ans maintenant, depuis ses tout débuts.”

Il y avait aussi de la nourriture à manger.

Avant, pendant et après le séminaire d'une journée de samedi à WorkPlay, les invités de Food Media South ont mangé à une table de charcuterie végétarienne lors d'une soirée d'ouverture au nouveau Time Inc. Food Studios, ont siroté un café Royal Cup, grignoté leur petit-déjeuner sandwichs de Shindigs Catering, déjeuné sur du poulet frit et des tamales de Little Donkey, dévoré des hot-dogs de Sam’s Super Samwiches et clôturé le week-end avec des cocktails et des petits plats à

une after-party au nouveau restaurant OvenBird de Chris Hastings.

« Nous sommes vraiment satisfaits de Birmingham en tant qu'hôte », a déclaré Edge. « Cette année, je dirais que la moitié de ces personnes n'étaient jamais allées à Birmingham et avaient peut-être entendu parler de Highlands ou de Hot and Hot (Fish Club), mais ne connaissaient pas la scène gastronomique de Birmingham. Donc, cette partie de celui-ci, j'entends beaucoup de commentaires positifs à ce sujet.

Originaire de Géorgie, Nicole A. Taylor, auteur de "The Up South Cookbook" et animatrice du podcast "Hot Grease", a déclaré qu'elle retournerait à Brooklyn, où elle vit maintenant, avec un carnet de nouvelles idées et un réseau de nouveaux amis.

« Je veux dire, c'est toujours génial quand vous avez un groupe de Sudistes dans une pièce, n'est-ce pas ? » a déclaré Taylor. « Toutes les anecdotes, la bonne bouffe, les rires », c'est bon d'être autour de la table du Sud pour parler de la nourriture et des choses que les gens aiment. . .

« Quand je m'éloigne de cet événement, je m'éloigne de l'inspiration », a-t-elle ajouté. “Je pars avec un nouveau réseau de personnes qui viennent de Birmingham et d'autres endroits du Sud sur lesquels je peux m'appuyer lorsque j'ai besoin de conseils ou d'encouragements.”

La scène culinaire de l'Alabama continue d'augmenter avec plusieurs demi-finalistes aux « Oscars de la nourriture »

Par Mitchell Kilpatrick, YellowhammerNews.com, 21 février

Quatre chefs de l'Alabama et un restaurant de l'Alabama ont été nommés demi-finalistes des James Beard Awards 2016, la fondation de récompenses culinaires la plus prestigieuse du pays. Les demi-finalistes ont été annoncés la semaine dernière et cette liste sera encore réduite aux finalistes le 16 mars. Les gagnants seront dévoilés le 2 mai à Chicago.

Les James Beard Awards sont souvent appelés les « Oscars de la nourriture ».

« Couvrant tous les aspects de l'industrie - des chefs et restaurateurs aux auteurs de livres de cuisine et journalistes culinaires aux designers et architectes de restaurants et plus - les Beard Awards sont la plus haute distinction pour les professionnels de l'alimentation et des boissons travaillant en Amérique du Nord », explique la James Beard Foundation sur leur site web.

L'Alabama a été bien représenté dans les James Beard Awards dans le passé, et cette année continue la séquence de l'État.

Highlands Bar & Grill, à Birmingham, a été nommé demi-finaliste pour le restaurant le plus remarquable. Highlands est demi-finaliste et finaliste pour ce prix chaque année depuis 2009, mais n'a pas encore remporté le grand prix.

Highlands a une longue histoire à Birmingham. Il a ouvert ses portes en 1982.

L'un des employés de Highlands a été désigné comme un autre demi-finaliste : Dolester Miles est demi-finaliste pour le meilleur chef pâtissier. Elle a également été demi-finaliste en 2014 et 2015.

Les trois autres demi-finalistes de l'Alabama sont tous en lice pour le prix du meilleur chef du sud.

Rob McDaniel est le chef du SpringHouse à Alexander City. SpringHouse boasts a restaurant “that respects the land and a menu that features excellent, local products.” This is McDaniel’s fourth year as a semifinalist for Best Chef in the South.

David Bancroft runs the new restaurant Acre in Auburn. Bancroft focuses on Alabama-grown food, and “the kitchen sources from on-site gardens and orchards, local farms, and the bounty provided by the Blackbelt Region, reinterpreting the rich heritage of Alabama cuisine.” Bancroft has never been a semifinalist for this award.

Bill Briand is another first-time semifinalist for Best Chef in the South. He runs Fisher’s Upstairs at Orange Beach Marina in Orange Beach. Fisher’s offers two waterfront dining experiences, and the website states that “in addition to its breathtaking design and culinary excellence from seafood to steak, Fisher’s Upstairs offers craft cocktails, as well as a carefully curated wine list.”

Alabama donut shop makes list of 33 best in America

By Bob Carlton, AL.com, Feb. 22

Birmingham’s Heavenly Donut Co. has made the food and drink website Thrillist’s list of the 33 Best Donut Shops in America .

Here’s what Thrillist writer Liz Childers had to say about the Heavenly Donut Co.’s divine treats:

“In Southern tradition, kids turn to their parents for family recipes, so it makes sense that, when Kimberly and Brock Beiersodoefer — who knew nothing about donuts in a city that was late to catch on to the donut craze — decided to open a donut shop, they turned to Gibson’s (the grandpa of the Southern donut game) and current owner Don DeWeese.

“The couple did time in the kitchen at the East Memphis legend, learning trade secrets, which explains why there’s a hell of a lot more years of experience in each bite of their fried treats. While jokes like ‘Heaven is a place on Earth… when you have one of Kimberly’s custard-filled Bismarks’ or ‘the chocolate-covered sour cream is like a gift from heaven’ (Brock makes the chocolate in house) are far too easy to riddle off in full corny glory, well, I stand behind it. Gibson’s was just that good of a teacher.”

In celebration of National Donut Day on June 5, we asked some of our AL.com colleagues across the state to tell us their favorite donut shops. In addition to two pretty obvious and very big chains, we discovered seven other Alabama favorites. To find one that’s calling your name, click through our slideshow.

This is not the first time the Heavenly Donut Co. has gotten a national shout-out.

In 2014, Food Network star Alton Brown tweeted a thank-you to Heavenly Donut Co. for its “Southern hospitality” and “one heck of a breakfast” when he came here for his Edible Inevitable Tour at the BJCC Concert Hall.

And last year, Brown also included the Heavenly Donut Co. on his list of “My Favorite Doughnuts in the U.S.A.”

“I am especially partial to their old-fashioned,” Brown wrote.

The Heavenly Donut Co. menu features about two dozen varieties of cake and yeast donuts, as well as cream-filled Bismarks.

The donut shop is at 4911 Cahaba River Road. The phone number is 205-536-7200 and the website is www.theheavenlydonutco.com .

Hours are 6 a.m. to 9 p.m. Tuesdays through Thursdays, 6 a.m. to midnight Fridays, 7 a.m. to midnight Saturdays and 7 a.m. to 2 p.m. Sundays.

The donuts are also available on the Heavenly Donut Co. food truck .

Triangle attracting music tourists

By Robert Palmer, TimesDaily.com, Feb. 19

The cooperative efforts of state and local tourism agencies is paying off with the help of the Americana Music Triangle, officials said.

“Pass the ball,” said Aubrey Preston, a Leiper’s Fork, Tennessee, businessman who founded the triangle.

The Americana Music Triangle is a web-based guide to cities where American music such as jazz, country, rock and soul were created. The points of the triangle touch Nashville, Memphis and New Orleans.

Tourism officials from Alabama, Mississippi, Tennessee and Arkansas attended a meeting this week at the Alabama Music Hall of Fame to discuss strategies for attracting more visitors interested in music.

Preston, who launched the website and Facebook page, said using all media platforms has proved successful since the website went live almost a year ago.

Debbie Wilson, of the Alabama Tourism Office, said Americana Music Triangle maps are being placed in visitors centers, and a Tennessee tourism official said they’re being placed in their visitors centers, as well.

Alabama and Tennessee have been especially cooperative with music tourism the past two years. The Muscle Shoals and Nashville musical connection is especially strong, and Franklin and Florence have become connected.

There is no cost to tourism to be a part of the triangle.

It has no paid staff and exists as a virtual map and guide that can be used by tourists.

But tourism agencies can tap into and post upcoming events and news.

Susann Hamlin, director of the Colbert County Convention and Visitors Bureau, said her staff actively markets the Shoals to Europeans interested in the music heritage of the area.

“The ‘Muscle Shoals’ movie has been really good for us,” she said. “It was released about the same time the Americana Music Triangle launched.”

Preston said the launch of the site generated 6 million media impressions, which was coupled with a weeklong bus tour around the triangle. Preston encouraged tourism officials to work with each other and coordinate trips to other events when possible.

“When one of us wins, we all win,” he said, pointing out that visitors from outside the region are not interested in state lines that would otherwise separate efforts to promote the region’s music.

Airbnb will begin paying taxes on behalf of its Alabama hosts next month

By Lucy Berry, AL.com, Feb. 18

A popular online resource for short-term lodging has reached a tax agreement with the state of Alabama.

The Alabama Department of Revenue (ADOR) said Airbnb will begin collecting and remitting taxes for

its hosts across the state March 1. It was previously the host’s responsibility to remit funds for properties booked through Airbnb.

As part of the deal, Airbnb will collect the Alabama Transient Occupancy Tax and local lodging taxes if they have been assigned to the department.

“This agreement will increase compliance in this area, and I commend Airbnb’s willingness to take the steps necessary to ensure that the appropriate taxes are being remitted,” said Revenue Commissioner Julie Magee in a statement. “It’s a win for both the state and for Airbnb customers.”

Airbnb allows hosts and travelers to list and book unique accommodations in more than 34,000 cities and 190 countries around the globe. Lodging ranges in price and style from vintage Airstream trailers or apartments to castles or villas.

The fast-growing California tech firm was founded in August 2008 and named the 2014 Company of the Year in Inc. Magazine. As Airbnb expands its presence in Alabama, the agreement to collect and remit lodging taxes provides revenue for the state, as well as local cities and counties.

ADOR spokesman Frank Miles said the agreement could generate as much as $300,000 for the state over the next year.

“We expect a healthy future revenue stream from this source,” he said.

Dauphin’s sends Mobile Bay dining sky-high

Bob Baumhower’s newest restaurant concept is open

It’s a view that stopped the French in their tracks more than 300 years ago. Spanning more than 75 nautical miles of Mobile Bay, Dauphin’s dining panorama high atop downtown Mobile’s Trustmark Bank Building almost upstages the remarkable menu. “We like to think we’re re-introducing this city to its own waterfront,” offers General Manager Craig Parker. “The view is nearly 360 degrees from far up the Mobile River south all the way to Dauphin Island on a clear day. There’s nothing like it anywhere in the region, and our goal is an overall dining experience that’s just as overwhelming.”

Dauphin’s offers a menu of “classic coastal cuisine with hints of Caribbean and Creole soul” as Executive Chef/Partner Steve Zucker describes. “Our absolute focus is locally-sourced products and foods. We’re finding fish and produce from the Alabama Coastal Farm and Fish Market, and cheeses from Sweet Home Farm in Elberta and Belle Chevre in Elkmont. Our chops come from the Alabama Fatback Pig Project, and we use a completely natural meat from SRA Butcher in Birmingham,” says Zucker.

“Baumhower Restaurants were some of the first to serve only Alabama Gulf Seafood. We’re excited to add a locally-sourced gourmet oyster grown right here in Mobile Bay and now getting attention all over the country.”

That commitment to seafood seems natural when….you’re a dolphin. As in legendary NFL footballer and former Miami Dolphin Bob Baumhower. The name Dauphin’s is a playful twist on his own history and Mobile’s too: the “dauphin” was the title of the French crown prince when that country founded Mobile in 1702.

Dauphin’s is the latest ingredient to Baumhower’s restaurant gumbo known as Aloha Hospitality, a diverse 13-restaurant celebration of southern comfort food, island-style seafood and now classic coastal with a French Creole soul.

“French Creole is misunderstood,” says Baumhower. “People think it’s French New Orleans. But French Creole is really a much older mix of many influences that made their way to Mobile and New Orleans.

That heritage is Spanish, French, Native American, African and more. It’s a culture that’s essential to our menu.” Baumhower’s boat-hopping through the Caribbean and up to Mobile during his Miami football days inspired the love of creole flavors he maintains today.

Dauphin’s represents 7000 square feet of arguably the most coveted bit of restaurant real estate in the region. The Retirement Systems of Alabama – which owns the Trustmark Building – renovated the 34 th floor space known since the late 1960’s as the Bienville Club to its new “comfortably sophisticated” hip look. Custom work from local artists joins brilliant Italian glassware by a magnificent baby grand in the piano bar surrounded by shades of blues that mirror the waterfront view.

Perhaps the best view in the house is found in the kitchen, home to the area’s first and only chef’s table.

Diners of 4-6 enjoy unique kitchen and chef interaction over a southwest sun setting over the city skyline.

Chef Zucker and team share the “Farm to Table” philosophy pioneered by chefs like Mary Cleaver of “The Green Table” in New York. She’s credited with launching the movement in the 1970’s, hunting a local tomato for a customer at her Chelsea Market café and realizing our produce system was broken to the detriment of healthy dining. Today Cleaver is a friend and mentor to Dauphin’s.

Offerings include a mix of classic and current dishes – all with regional significance. West Indies salad is a crabmeat delicacy with 60-year-old roots to the beloved Bayley’s Seafood on Dauphin Island. Dauphin’s also serves fried crab claws, another iconic dish born at the still-thriving restaurant. Flip the menu to an entrée rack of lamb or “Burger with a View” featuring a ½ pound blend of Wagu Beef Brisket, dry aged short rib and chuck roast on a bun. Chef Zucker’s version of Gumbo Z’herb was just named one of Alabama’s “100 Dishes to Eat Before You Die.”

The commitment to “local” doesn’t stop at the dining table. Bar Chef Rachel Ferrand is zealous in the hunt for locally sourced additions to her classic and craft cocktails. Perhaps locally-infused honey or a touch of mint from the roof-top greenhouse. Dauphin’s pours Alabama-proud craft beers and “Alabama Moonshine.”

Baumhower likes to think there’s a common “roux” in the new culinary mix simmering downtown.

Dauphin’s joins other hot Mobile restaurants serving upscale Southern innovations like Noble South, Dumbwaiters, NoJa’s and more. “In that sense I’d love to see Mobile join Birmingham and other cities in this region seeing a real culinary renaissance,” he says. “It’s the rising tide theory. We’re all about supporting each other in what I hope can be a destination dining district.”

Dauphin’s is now open with reservation seating for dinner and lunch beginning this spring.

For more information visit: www.godauphins.com .

Alabama Tourism Workshop date change

The Alabama Tourism Department will host the semi-annual Tourism Workshop in Montgomery on Wed., April 27. This workshop is for new tourism industry members, event organizers and anyone interested in enhancing tourism in their area.

Watch upcoming editions of this newsletter for more information on the workshop.

For additional information, please contact Rosemary Judkins at 334-242-4493 or via email at [email protected]

Alabama Tourism Department (ATD) upcoming events

April 27 Alabama Tourism Department Workshop Montgomery

Tourism Tuesdays is a free electronic newsletter produced by the Alabama Tourism Department. It contains news about the state tourism department and the Alabama tourism industry.


Harvest Wine & Food Festival October 24-26

It’s my favorite time of year at the beach, October! That means cooler temps (still waiting), smaller crowds, and lots of festivities!

Following their most successful auction to date, Destin Charity Wine Auction Foundation (DCWAF) has grand plans for the return of Harvest Wine & Food Festival to South Walton October 24-26 at WaterColor!

A three-day affair, Harvest Wine & Food Festival has been recognized as one of the premier fall festivals in the southeast. Patrons are provided the opportunity to sip and savor over 250 world-class wines paired with the best in regional Gulf Coast cuisine, all while enjoying the beautiful beach town of WaterColor. Special lodging packages are at the WaterColor Inn.

Currently ranked number four “Top Charity Wine Auction in the US” by Wine Spectator Magazine, Destin Charity Wine Auction Foundation (DCWAF) is one of the nation’s premier fundraising organizations, raising money for 16 Northwest Florida children’s charities that assist at-risk youth in the local community by tackling a variety of issues including homelessness, food insecurity, mental health, education, medical care, and much more. In April, DCWAF raised a stunning $3.6 million for its benefiting charities.

On Friday, October 25, the Al Fresco Reserve Tasting held on WaterColor’s Marina Park will offer festival-goers a selection of library wines that feature rare vintages not easily accessible in the marketplace. An array of perfectly paired culinary selections prepared by the nation’s most celebrated chefs and live music set to a breathtaking star-filled sky will make for a memorable and elegant evening.

The Grand Tasting, held from 1 to 4 pm Saturday, October 26 in Cerulean Park is the main event and is designed to highlight harvest season at the beach. Large seafood, barbeque, and provisional stations manned by celebrity chefs from throughout the southeast and complimented by the best restaurants along the Emerald Coast are combined with tasting stations featuring over 250 wines from around the world. Craft beer and spirit tents and an exclusive VIP experience will also be available. Amongst a litany of impressive culinary talent, DCWAF is excited to announce the return of Atlanta-based barbecue gurus Johnathan and Justin Fox of Fox Bros. Bar-B-Q.


“Destin Charity Wine Auction Foundation is well known for our wine events, but great wine goes best with wonderful culinary delights,” Russell said. “Along with the expected line up of wines, spirits, and craft beers, festival attendees will be able to taste their way through every staple of coastal cuisine ranging from freshly caught seafood to farm fresh vegetables and cheeses all the way to traditional smoked barbeque prepared by our friends the Fox Brothers. Last year our festival occurred just 17 days after Hurricane Michael made landfall. While the decision to proceed was difficult, we knew we had a duty to support our benefiting charities in their time of need. Jonathan and Justin understood that. They were generous enough to donate their entire talent fee back to those impacted by the storm, and we’re honored to have them back again this October.”

It wouldn’t be a DCWAF event without the opportunity to bid high and bid often. A silent auction featuring a variety of rare wines, staycations and unique experiences will open Friday, October 25 and will run through Sunday, October 27 at noon. The opportunity to purchase merchandise on-site will also be available throughout the duration of the festival.

This year, the festival will present four Celebrity Winemaker Dinners on Thursday, Oct. 24th, each headlined by a high-end winery and hosted at various homes and restaurants throughout the South Walton area on Thursday, October 24 at 6:00 pm. The 3rd Annual Harvest Wine & Food Festival proudly presents the following:

Bodega Catena Zapata with Chef David Bancroft in WaterColor presented by Good Grit Magazine and 360 Blue
Gamble Family Vineyards at Vin’tij Food & Wine
PRIME Cellars at Bijoux Restaurant + Spirits
ROY Estate at Seagar’s Prime Steaks & Seafood presented by RJH & Associates

Tickets to the dinners are $150 at www.HarvestWineandFood.com.

Bodega Catena Zapata’s Brand Ambassador and Sommelier, Marika Vida-Arnold, is teaming up with Auburn’s favorite son and celebrity chef, David Bancroft, to present a beautiful multi-course menu showcasing the Argentinian winery’s diverse portfolio of ultra-premium Malbec, Chardonnay, and other varietals that compliment Nicolás Catena Zapata’s vision of rich, unforgettable wines. Three-time James Beard finalist and winner of Iron Chef Showdown, David Bancroft, is the Executive Chef and Owner of Acre and Bow & Arrow in Auburn, AL. Known for his stylishly modern cuisine with roots deep in Southern soil, DCWAF is excited to welcome Chef Bancroft to Harvest Wine & Food Festival. Presented by 360 Blue and Good Grit Magazine, this dinner will be hosted in one of 360 Blue’s beautiful WaterColor properties.

National Sales Manager, Michael Kasper will represent Gamble Family Vineyards at Vin’tij Food & Wine. Kasper joined the Gamble team in March 2017 and brings with him over 15 years of experience handling luxury wine brands. Napa-based winery, Gamble Family Vineyards was founded by third-generation farmer, Tom Gamble, with a primary focus on Bordeaux varietals in addition to Sauvignon Blanc. All of Gamble Family Vineyards’ wines are produced in small quantities with careful attention to farming.

After working with grapes from all over California, PRIME’s winemaker, Ted Henry, launched PRIME Cellars with the 2005 vintage to focus on a prime piece of Napa Valley called Coombsville. PRIME Cellars team member, Laurence Koross will be pairing the winery’s beautiful portfolio of wines crafted over years of careful focus on the climate and soils of Coombsville with the talented cuisine of Bijoux’s Chef Jack McGuckin.

Presented by RJH & Associates, Harvest Wine & Food Festival’s final Celebrity Winemaker Dinner, hosted at Seagar’s Prime Steaks and Seafood, will feature Founding Vintner Shirley Roy of ROY Estate. A great friend to DCWAF, Shirley and her late husband established ROY Estate in 1999 with the objective of producing the very best Napa has to offer. The result has been two decades of beautifully complex, layered wines with a focus on the purity of the fruit.

Each dinner will showcase highly rated, luxury wines from each respective portfolio, complimented by a perfectly paired, multi-course menu provided by each restaurant. DCWAF staff recommends purchasing dinner tickets early as seating is limited, and they are expected to sell-out.

A powerhouse line-up of culinary talent is slated for the 3rd Annual Harvest Wine & Food Festival. Eight award-winning chefs from across the southeast join a roster of iconic GulfCoastRestaurants to provide world-class cuisine to the area’s premier fall wine and food festival.

Festival goers have the opportunity to mix and mingle with the following celebrities throughout the weekend while sampling their famous fare:

Hugh Acheson | Athens, GA
5&10 Empire State South Spiller Park Coffee Top Chef Judge

David Bancroft | Auburn, AL
Acre Bow + Arrow

Rusty Bowers | Atlanta, GA
Chop Shop Pine Street Market

Jonathan & Justin Fox | Atlanta, GA
Fox Brothers Bar-B-Q

Kristen Hall | Birmingham, AL
The Essential

Sam Jones | Winterville, NC
Skylight Inn Sam Jones BBQ

Kaley Laird | Asheville, NC
Rhubarb

Pat Pascarella | Atlanta, GA
The White Bull

Friday’s Al Fresco Reserve Tasting will feature all of the listed chefs with the exception of the Fox Brothers and Sam Jones, both of which will be spearheading the barbecue installation during Saturday’s Grand Tasting along with Back Beach Barbecue. Chef Bancroft will also be headlining a winemaker dinner paired with wines from Catena Zapata on Thursday evening, and many of the other chefs can also be found throughout Saturday’s Grand Tasting.

“As one of the most successful charity wine auctions in the country, we have strong relationships in the wine industry that guarantee we will be pouring exceptional wine at any DCWAF event,” said DCWAF President John Russell. “We’ve been fortunate to have the continued support of several iconic Gulf Coast restaurants and are excited to further elevate our culinary offerings by welcoming celebrated chefs from across the nation to the 3rd Annual Harvest Wine & Food Festival.”

Harvest Wine & Food Festival will also feature some of South Walton’s favorite restaurants while also celebrating the return of a few culinary favorites. More restaurants will be announced in the coming months:
Back Beach Barbecue
Clean Juice
Coastal Kitchen Catering
Cuvee Kitchen + Wine Bar
Destin Ice Market 30a
Evans Meats presents Southern Cheese Selections curated by Brian McMillan of Busy Corner Cheese
Jackacuda’s Seafood + Sushi
Maple Street Biscuit Company
Oysters XO Restaurant
Paradis
Seagar’s Prime Steaks & Seafood

A three-day affair, Harvest Wine & Food Festival has quickly grown to be recognized as one of the premier fall festivals in the southeast. Patrons are provided the opportunity to sip and savor over 250 world-class wines paired with the best in regional Gulf Coast cuisine, all while enjoying the beautiful beach town of WaterColor.

Earlier this month, DCWAF announced the festival’s 2019 winery headliners. PRIME Cellars, ROY Estate, Bodega Catena Zapata, and Gamble Family Vineyards will all headline this year’s event. Celebrity attendees from each winery will be pouring at the Al Fresco Reserve Tasting and in the VIP tent of the Grand Tasting.

Currently ranked number four “Top Charity Wine Auction in the US” by Wine Spectator Magazine, Destin Charity Wine Auction Foundation (DCWAF) is one of the nation’s premier fundraising organizations, raising money for 16 Northwest Florida children’s charities that assist at-risk youth in the local community by tackling a variety of issues including homelessness, food insecurity, mental health, education, medical care, and much more. In April, DCWAF raised a stunning $3.6 million for its benefiting charities.


A-Day Eats

Football fans, rejoice! A-Day is once again upon us.

This Saturday, thousands of Auburn students, alumni, families and fans will converge on Jordan-Hare Stadium for the team’s spring scrimmage.

Where will those thousands of people eat? For many, lunch and dinner will consist of a quick walk to a local eatery. Good thing we’ve got plenty of walking-distance options.

Many will likely stroll across South College Street to Taziki’s, Uncle Maddio’s Pizza Joint, or the old standby, Price’s Barbecue House.

For those who head to the downtown strip, the range of options is huge. Here’s an overview:

If you’re willing to walk a little farther to Glenn Avenue, you can drop by Tropical Smoothie Cafe, Island Wing Company, Waffle House, or Wild Bill’s Kitchen.

So for anyone in need of dining plans on A-Day, hope this helps. War Eagle, y’all!


Auburn has its own Iron Chef

AUBURN, AL (WSFA) - Iron and Auburn have made a pretty good combination in the last year. First the Tigers football team picked up a big Iron Bowl win over Alabama in November. Then in December, things really got cooking, when an Auburn chef got a chance to show his skills on the Food Network show Iron Chef Showdown.

"You're talking about the Super Bowl for chefs," said Acre Owner and head chef David Bancroft. "It's basically cooking in a pressure cooker and trying to get five courses out in an hour to the hardest judges imaginable."

The chance kind of came out of the blue. Bancroft says he got a call from someone on the show. They did some Skype and phone interviews and then all the sudden he got the call.

"I had the opportunity to call my wife and say, 'Hey, we're going on Iron Chef.'"


Tourism Tuesdays January 2, 2018

OWA named 2018 Attraction of the Year
The Alabama Tourism Department has named OWA its Attraction of the Year in the 2018 Alabama Vacation Guide and Calendar of Events.

OWA is a $500 million-plus complex that the Poarch Band of Creek Indians built in Foley within 10 miles of Alabama’s pristine white-sand beaches. It includes the 14-acre “Park at OWA,” which houses more than 20 rides and four roller coasters, including Rollin’ Thunder, one of the longest in the country. If stretched out, Rollin’ Thunder’s track of would be 2,234.3 feet, longer than seven football fields put together.

Visitors can also find bargains at new, upscale shops. Stay in luxurious accommodations, and eat at top-notch restaurants. Among the dining options is Wahlburgers, an upscale burger restaurant that chef Paul Wahlberg founded in 2011 with his famous brothers, Donnie and Mark Wahlberg. It is part of the shopping and dining area, which includes other eateries and numerous stores. The 150- room Marriott TownePlace Suites hotel is the first of several lodging options to open.

Future plans include a waterpark, a condominium complex and a resort-level RV park. OWA is adjacent to the city of Foley’s $40 million sports-tourism complex, which features 16 state-of-the-art outdoor fields and a 90,000- square-foot indoor events center.

The state tourism department also released its list of top 10 events for 2018. The 10 events in chronological order are the Selma Bridge Crossing Jubilee, performances of Harper Lee’s “To Kill a Mockingbird,” the 50th annual 911 Festival, Birmingham’s Sloss Fest, the Jubilee Festival of Arts, the Alabama Coastal Birdfest, the National Shrimp Festival, the Kentuck Festival of the Arts, the GATALOP 35 Renaissance Festival and the 75th anniversary of Dothan’s Annual National Peanut Festival.

The state tourism department selects the top 10 events based upon significant anniversaries and the uniqueness of the event. The events listing is featured in the 2018 Alabama Vacation Guide and Calendar of Events that is available at the eight state welcome centers, local tourism bureaus and online at www.alabama.travel. The 204-page magazine-size publication contains colorful photos and covers the state by geographic regions with an introduction section, a city-by-city listing of attractions and accommodations and profiles of the state’s major cities. The calendar section lists more than 700 annual and special events from across the state.

There are also features on the Robert Trent Jones Golf Trail, the best places to eat, drink or watch the sunset, unique must-visit sites, outdoor adventures and a listing of free smart phone apps from different tourism organizations across the state.

Below are more details about the top 10 events for 2018:

The Selma Bridge Crossing Jubilee
From March 1-5, this annual event celebrates one of the most important events in American’s Civil Rights Movement – the Selma to Montgomery march. www.selmajubilee.com

Play productions of Harper Lee’s “To Kill a Mockingbird”
From April 13-May 19 actors from the author’s hometown of Monroeville perform her classic “To Kill a Mockingbird” in the town that helped inspire it. www.tokillamockingbird.com

The 911 Festival
On June 1 and 2 Haleyville celebrates its 50th annual 911 Festival, memorializing the first 911 call ever made. www.911festival.org

Sloss Fest
This Birmingham music festival, scheduled for July 14-15, was named by Southern Living as one of the best music festivals in the South. wwwslossfest.com

The 30th annual Jubilee Festival of Arts
The festival, equal parts arts, crafts, food and put Southern charm, is on Sept. 29 and 30 in Daphne. www.eschamber.com

The Alabama Coastal Birdfest
From Oct. 3-6 in Spanish Fort, bird watchers fly in from all over the country to view more than 100 species of migrating birds that are doing the same. www.AlabamaCoastalBirdFest.com

The Annual National Shrimp Festival
This four-day food and music festival that takes place in Gulf Shores from Oct 11-14 attracts more than 250,000 visitors. www.myshrimpfest.com

The Kentuck Festival of the Arts
Crowds flow into Northport on Oct. 20 and 21 for some of the best folk art in the country, along with some of the South’s best storytellers and live music. www.kentuck.org/the-festival

The 35th Annual Renaissance Festival, GATALOP 35
The Oct. 26, 27 festival in Dauphin Island is one of the state’s biggest and best Renaissance fairs. www.dauphinisland.org

Dothan’s 75th Annual National Peanut Festival
The festival, whose first speaker was George Washington Carver, celebrates its 75th anniversary from Nov 2-11. It attracts about 200,000 visitors with its amusement park rides, animal attractions and concerts. www.nationalpeanutfest.com

The 2018 Alabama Vacation Guide and Calendar of Events is available at the eight state welcome centers, local tourism bureaus and online [email protected]

The 31 most beautiful places in Alabama
From the article by Tamika Moore on AL.com:

Alabama is filled with natural wonders, hidden gems, and charming towns all packed with fascinating history. Equipped with a giant map, I set out to find some of the state’s most beautiful places based on reader suggestions and documented them on Instagram at This is Alabama.

Get ready to hit the road, because there are many breathtaking places in Alabama to explore.

Attendance Figures needed from state attractions and events
The Alabama Tourism Department is asking representatives of state attractions and events to turn in their attendance figures for the year 2017. These attendance figures are the basis for the annual “Top 10” listings. The figures serve as a vital guide for state government, local organizations and the media.

*In order for you to be counted we must have your data by Wednesday, Jan. 10. The online reporting process should take less than 5 minutes to complete.

Please follow this link to enter your attendance figures: https://tourism.alabama.gov/forms/attendance-reporting/

Note: There is only one event or attraction per online form and only one classification can be chosen. The Alabama Tourism Department reserves the right for final determination of classifications.


Battle of the Breakfast Giants

In Taylor Swifts song 󈬆,” the blond-haired country-pop star sings, “It feels like a perfect night/ For breakfast at midnight.”

Well, seems like quite a few Auburn students agree. Most anyone you ask will say they’ve had a midnight, or more popularly 2 a.m., breakfast at one of two places: Waffle House or IHOP.

But where do students plus like to go to satisfy their late-night hankerings? Check out this Storify I made to find out.

Here’s the link, if the hyperlink is acting up: https://storify.com/mksherer/battle-of-the-breakfast-giants.


I have a bone to pick. Or, as you'll see. a crumb to pick up. It seems that many American culinary elite - along with the charitable organizations they support - have fallen prey to an ill-mannered habit when combining good food and fundraising. And frankly, it's.

Today I Had a Tomato Craving. I'm not sure where the Tomato Sandwich lands in the hierarchy of Southern food pyramid, but in my microcosm of Southern farm life as a young girl, I knew summer had officially arrived when with great reverence and pride, my grandmother.


Voir la vidéo: Bryan Harsin Press Conference, September 6, 2021 (Août 2022).